En 2016, la délinquance et la sécurité routière en difficulté dans le Maine-et-Loire

Crédit AM – Yves Gambert Procureur de la République d’Angers et Béatrice Abollivier Préfète de Maine-et-Loire présentait aujourd’hui les chiffres de la Sécurité 2016 en Maine-et-Loire

Au sujet de la délinquance et de la Sécurité routière , la préfète de Maine-et-Loire est formelle : les chiffres n’ont pas été très bon 2016.

La préfète met en avant les atteintes physiques aux personnes qui ont augmenté de 5,40 % entre 2015 et 2016 pour atteindre le chiffre de 4181 actes commis. Dans le même temps, les atteintes aux biens ont également augmenté de 6,4 %, 18 876 actes ont été perpétrés en 2016. Phénomène sans doute le plus important, les atteintes sexuelles qui ont augmenté de 26,90% avec 533 faits constatés en 2016, un chiffre au delà du taux national, pour le Procureur d’Angers Yves Gambert et Béatrice Abollivier,  » les gens ont beaucoup plus tendance à dénoncer ce genre de fait, qui ont lieu majoritairement au sein de la structure familiale »

Les homicides restent en dessous de la moyenne régionale qui s’établissait à 7,8 en 2015 contre et à 6,4 en 2016. Au total 19 affaires d’homicides ou tentatives ont mobilisé de manière importante les différents services de Police et de Gendarmerie en 2016.Sur ces 19 affaires, 13 ont été résolues.

Les vols de véhicules augmentent de 9,2% en 2016 pour 4918 faits. les services de l’Etat ont noté un phénomène important de vols de pots catalytiques (124 faits cette année) Les cambriolages ont fortement augmenté: 3637 en 2016, contre 3253 en 2015.Le taux d’élucidation des faits n’est pas très haut non plus: 10%. Les personnels ont été mobilisés sur diverses manifestations et diverses missions et actions en cette période de terrorisme. « Les problèmes de terrorisme et la mise en sécurité de certains événements rend difficilement conciliable la délinquance quotidienne et les contrôles liés au terrorisme » indique la préfète.

Le Procureur de la République explique qu’il souhaiterait aussi plus de personnels pour ses services et pour la Police ou la gendarmerie qu’il juge « peu nombreux » malgré les bons chiffres sur les atteintes aux personnes  » sur 93% ces affaires, une réponse pénale est prononcée dans le Maine-Loire » aussi il explique « A Angers, 2 magistrats du Parquet font du très bon travail quand ailleurs ils sont 3 ou 4 »

Les chiffres de la sécurité routière sont aussi néfastes que les chiffres de la délinquance.

40: C’est le nombre de tués en 2016 sur les routes du Maine-et-Loire.  « Tout a augmenté, le nombre d’accidents, de tués, et de blessés » annonce la préfète de Maine-et-Loire.
En effet, le nombre de tués sur les routes a augmenté en 2016 passant de 32 à 40 morts, le nombre d’accidents et de blessés a augmenté. Quant à ce début d’année, il n’augure rien de bon puisque la préfecture a déjà recensé 5 personnes décédées depuis le 1er janvier 2017, contre 6 à la même période l’année dernière. Les victimes des accidents mortels en 2016 sont à 73 %, des hommes, 1 tue sur 4 a moins de 25 ans .

L’alcool et la vitesse en cause

Le facteur alcool est présent dans 35% des accidents mortels en 2015 et la vitesse pour 32%. Pour faire diminuer ces chiffres, chaque jour les services de police et de gendarmerie procèdent à plus de 280 contrôles d’alcoolémie et près de 450 contrôles de vitesse (radars fixes inclus).

(Visited 332 times, 1 visits today)

Publié le 06/02/2017

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *