Innovation à Angers. La boîte de chocolat connectée !

Crédit TB – Anne-Françoise Benoit, Jacques Régent et Christophe Béchu présentent la boite Caramandes connectée.

Benoit Chocolats présente la boite Caramandes connectée qui devrait sortir à l’occasion des fêtes de Pâques. Une première nationale voir mondiale pour une boite de chocolat connectée.

Un projet élaboré en collaboration entre Benoit Chocolats d’Anne-Françoise Benoit et la start-up angevine, Soft Enov de Jacques Régent depuis juin 2016. « On voulait quelque chose qui soit ludique, accessible à nos clients » revendique Anne-Françoise.

Le prix d’une boite de Caramandes connectée ne « va pas passer du simple au double d’une boite de Caramandes normale » rassure Anne-Françoise Benoit.

De nombreux services proposés

Une pastille sécurisée est posé sur la boite de Caramandes. Il suffit de télécharger l’application DtsL sur l’Applestore ou le Playstore. Il suffit de « flasher » la pastille sécurisée qui va permettre à l’utilisateur d’accéder à plusieurs rubriques dotées « d’une interface très simple » estime Jacques Régent, directeur général Soft-Enov.

Dix rubriques qui permettent d’accéder et partager un grand nombre d’informations et de services. Comprenant l’histoire de l’entreprise, le parcours d’Anne-Françoise Benoit, le savoir-faire, les prix et palmarès, les actualités, des vidéos autour du Caramandes. Mais aussi des liens vers les sites web et réseaux sociaux, le catalogue de la boutique et une enquête de satisfaction.

Crédit TB – Avec l’application DtsL, envoyez un message personnalisé à vos proches !

Créer votre propre message !

Le bouton central de la page dédiée à Benoit Chocolat permet d’afficher et de personnaliser un message (photo, vidéo, son). Ceci en fonction d’un évènement particulier, d’une fête, d’une actualité autour du Caramandes.

Une nouvelle fonctionnalité apparaitra bientôt. Le client pourra créer aussi son propre message (selfie, vidéo, son) et personnaliser son attention lorsqu’il offrira cette boite.

Un gage de sécurité

« C’est ludique et ça permet de pouvoir sécuriser la boite » explique Anne-Françoise Benoit. Puisque que « la pastille est infalsifiable ». « Donc les personnes qui sont à l’autre bout du monde peuvent acheter la véritable boite avec de véritables Caramandes dedans » assure la gérante de l’entreprise chocolatière.

L’objectif c’est de « défendre le produit. Cela permet au client de pouvoir vérifier de l’authenticité du produit Caramandes » pour Jacques Régent.

« Dans cette version, on prévoit automatiquement que les informations soient dans la langue de la personne » précise le directeur général de Soft-Enov. Une option intéressante pour Benoit Chocolat qui vend ses produits à Singapour, Dubaï et au Japon.

Selon Jacques Régent, »les adresses web ne sont accessibles uniquement via l’application. On ne peut pas les retrouver comme ça. Les données sont protégées » assure-t-il.

Soft-Enov, l’exemple du Made In Angers

Création en novembre 2013, la start-up angevine s’occupe « de la conception de logiciels sur tablette, smartphone et ordinateur. On fait du conseil, de l’audit aussi » résume Jacques Régent.

La pastille sécurisée est utilisée aussi « pour le secteur agroalimentaire, les oeuvres d’arts. Et on me demande pour des semelles » confie le directeur général de Soft-Enov.

« Sur les 3 ans à venir, on envisage de recruter plus de 18 personnes » avoue Jacques.

Le président d’Angers Loire Métropole et maire d’Angers a tenu aussi à féliciter cette collaboration innovatrice. « Ce à quoi nous assistons, s’appelle la digitalisation de l’économie. C’est l’écosystème angevin qui a produit cette rencontre entre ces deux entreprises. Nous avons réussi à amener ce seul produit angevin à Singapour au mois de novembre pour le World Electronics Forum 2016″

Tout en montrant sa vision de l’économie à travers ce produit inédit. « Il faut arrêter de se dire que la digitalisation électronique, c’est des emplois en moins, des gens qui partent, des choses qu’on perd. Les gens ne perdent rien, ils gagnent un service. Celui de pouvoir personnaliser la boite, de pouvoir envoyer un message. Demain, c’est un moyen de certification donc pour éviter des produits contrefaits »

 

Correspondance de Thomas Baritaud 

(Visited 887 times, 1 visits today)

Publié le 17/02/2017

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Gastronomie · Technologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *