Les dossiers de surendettement en baisse dans le Maine-et-Loire

Credit AM- A gauche, Beatrice Abollivier, préfète de Maine-et-Loire et Jannine Guilleux, directrice adjointe de la Banque de France en Maine-et-Loire.

La commission de surendettement de la Banque de France a dressé, ce jeudi , son bilan annuel. En Maine-et-Loire , Depuis 2 ans le nombre de situations difficiles est en baisse alors qu’au niveau régional et national, ce chiffre explose.

Avec 2312 dossiers traités en 2016, le nombre de dossiers de surendettement déposés pour l’Anjou auprès de la Banque de France est légèrement inférieur à la moyenne nationale. C’est le constat établi par la commission de surendettement de la Banque de France qui s’est réunie, près de 24 fois en 2016, deux fois par mois.

«Une commission qui traite les dossiers des particuliers qui rencontrent des difficultés financières et qui ne parviennent plus à rembourser leurs dettes. Après étude du dossier et de sa recevabilité, elle permet d’apporter des solutions de redressement passant pr le réaménagement voire l’effacement de tout ou partie de la dette », précise la prèfète Beatrice Abollivier qui présidait la séance du jour réunissant six autres personnes : le directeur des finances publiques, vice-président ; le directeur de la Banque de France, secrétaire, et quatre membres, un représentant des banques et des créanciers, un représentant des associations de consommateurs, une personne ayant des compétences économiques, familiales et sociales, une dernière ayant des compétences en matière juridique.

2312 dossiers déposés

En 2016, 2312 dossiers de surendettement ont été déposés à la Banque de France, une diminution de près de 1,6 % par rapport à l’année précédente au contraire de la région qui a vu son nombre de dossiers multiplié par deux en 2016. Pourquoi une baisse en Maine-et-Loire? « Depuis le Loi Lagarde en 2010, la législation est plus encadrante en matière de crédits. Ainsi, les crédits revolving pèsent de moins en moins sur le surendettement. La Banque de France a également assuré, en 2016, la formation ou l’actualisation des connaissances pour les travailleurs sociaux. » explique la préfète de Maine-et-Loire

Sur les 2312 dossiers traités cette année par la commission de surendettement, les dettes liés à la consommation et les dettes immobilières représentent la plus grosse proportion.  Les chomeurs et les salariés en CDI représentent plus de 60% des déposants

Comment déposer un dossier auprès de la commission ?

Seuls les particuliers sont concernés. «les créanciers peuvent remplir un dossier sur internet ou auprès d’un travailleur social, les dossiers sont traités par la Banque de France qui n’a, en revanche, pas pouvoir de décision, la commission de surendettement étant souveraine en la matière. Si le dossier est recevable, elle préconise un diagnostic que le demandeur devra mettre en oeuvre «  explique la directrice adjointe de la Banque de France Jannine Guilleux . En cas de capacité de remboursement, la commission engage des négociations avec les créanciers. Si la personne n’a pas de capacité de remboursement, cela peut aller jusqu’à l’effacement de tout ou partie de la dette. Cette dernière solution a concerné un tiers des dossiers en 2016.

Les dossiers peuvent aussi  être envoyés par courrier ou déposés au guichet de la Banque de France qui assure le secrétariat de la commission. La Banque de France proposera dès le 3 mars un accueil personnalisé sur rendez-vous à la succursale d’Angers, du lundi au vendredi, de 13 h 30 à 17 heures.La prise de rendez-vous peut être effectuée directement auprès de la succursale, tél. 02 41 24 25 06 à partir du 3 mars , ainsi que sur le site internet de la Banque de France, www.banque-france.fr, ou sur le site www.clicrdv.com.
Enfin, des informations sur la gestion de budget, des comptes bancaires, des assurances, de l’épargne, du crédit… sont disponibles sur le nouveau site d’information ouvert par la Banque de France : www.mesquestionsdargent.fr.

(Visited 237 times, 2 visits today)

Publié le 23/02/2017

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *