Maxime entre en politique après son grand-père Jean Turc, ancien Maire d’Angers

Credit AM  - Âgé de 23 ans, Maxime entre en politique et en campagne avec Christophe Béchu à Aangers après son grand-père qui en fut le maire.

Credit AM – Âgé de 23 ans, Maxime entre en politique et en campagne avec Christophe Béchu à Aangers après son grand-père qui en fut le maire.

Maxime Turc, inscrit sur la liste de rassemblement de Christophe Béchu n’est pas un inscrit comme les autres. Il est le petit fils de Jean Turc, ancien maire d’Angers.

Après son lycée à David d’Angers, Maxime part pour Paris afin d’effectuer des études de commerce. Mais il est revenu dans sa ville natale pour en retrouver la douceur de vivre. Aujourd’hui il milite activement aux côtés de Christophe Béchu pour les élections municipales. Pour lui, être le petit fils de Jean Turc est un avantage en politique mais ce n’est pas pour perpétrer la tradition qu’il s’est investit à ce point. En vérité, de l’homme publique, Maxime ne connaît pas grand chose. Il se souvient de son grand père comme d’un homme cultivé, l’incitant à lire et lui faisant visiter sa ville. Et si naturellement les gens lui parlent de son grand père, Maxime Turc ne se sert pas de son nom pour monter les marches de la notoriété politique. Pourtant les louanges ne sont pas rares puisqu’il est à l’origine entre autre du quartier du lac de Maine. « Je me suis engagé parce que j’y croyais, pas pour continuer ce que faisait mon grand père » nous avoue t-il. Maxime Turc s’est fait sa place dans la liste en travaillant mais il ne se voit pas dans une carrière d’élu. Il envisage même un retour dans le commerce et les entreprises.

Engagé, il l’est. Pour lui, il faut du changement et c’est ce que Christophe Béchu peut apporter à Angers. C’est surtout la jeunesse qui le concerne. A 23 ans, il a beau n’avoir jamais été étudiant à Angers, il reste choqué des difficultés que les jeunes rencontrent à vivre pleinement leur jeunesse notamment pour sortir. Avec 33 000 étudiants à Angers, la ville devrait mettre un point d’honneur à les garder. Pour cela, il faut leur donner un aperçu positif et agréable. La création d’emplois est aussi une priorité pour Christophe Béchu. Cela ne serait bien sur pas profitable uniquement pour les jeunes.

Pour Maxime, Angers a tout ce qu’il faut pour devenir une ville innovante, forte et attirante.

Bérengère Caza

(Visited 195 times, 1 visits today)

Publié le 28/02/2014

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *