CHU d’Angers : nouvelle coopération internationale avec la Chine

Le Pr. Chen Honjun, directeur de l’hôpital central de Suining et Loriane Ayoub, secrétaire générale du CHU, signent le partenariat.

Ce vendredi 21 avril 2017, le CHU d’Angers a ouvert un nouveau terrain de coopération avec la Chine. Un partenariat franco-chinois dans le domaine de la santé a été signé ce matin au CHU d’Angers.

Le 11 aout 2008, une déclaration d’intention pour le développement de la coopération franco-chinoise dans le domaine de la santé a été signée par les deux ministres de la santé chinois et français. « La volonté de coopération du CHU d’Angers et les démarches menées ont donc été encouragées par le ministère de la santé français », déclare Alexis Thomas, Directeur des affaires générales et des relations internationales.

Une coopération qui a été préparée

Plusieurs rencontres entre les équipes d’Angers et de Suining ont eu lieu avant la signature de cette convention. Le Directeur général Yann Bubien, le Doyen de l’UFR Santé Pr. Isabelle Richard et Alexis Thomas se sont rendus en Chine en aout 2016 pour visiter des établissements de santé et rencontrer leurs homologues chinois. Puis, en novembre, un groupe de praticiens chinois est venu visiter Angers et son CHU.

La signature de la coopération

Ce matin à 9h30, la coopération a été signée au CHU d’Angers par le Pr. Chen Honjun, directeur de l’hôpital central de Suining et Loriane Ayoub, secrétaire générale du CHU. Cette signature s’est faite en présence du docteur CONG Hui-Quan, chargé des relations France-Chine au ministère de la Santé. Benoit Pilet, adjoint au maire, était également présent et a déclaré que « La Chine est un pays d’une richesse infinie. Sur le caractère médical, nous avons beaucoup à s’apporter mutuellement ». Après la signature de la coopération, des présentations du CHU d’Angers et de l’hôpital central de Suining ont eu lieu à travers des diaporamas. Ensuite s’est déroulée une visite du CHU afin de le présenter au Pr. Chen Honjun, qui venait pour la première fois.

Une coopération dans quel but ?

L’article 1 stipule que « Les parties mettront en œuvre des actions permettant de développer le perfectionnement des connaissances et des pratiques des disciplines médicales, paramédicales, techniques et tous les domaines de la gestion d’un établissement ». La signature de cette convention convient également de : l’accueil et la formation de stagiaires, l’organisation de manifestations scientifiques, l’échange de documents et publications et l’échange d’expérience en médecine. Alexis Thomas explique très bien que « Cette coopération permettra des échanges ainsi que le rayonnement international du CHU d’Angers. Elle marque le dynamisme et l’ouverture de l’établissement vers l’extérieur ».

Le CHU d’Angers, tourné vers l’extrieur

Le partenariat franco-chinois vient compléter les coopérations inter-établissements déjà engagées par le CHU d’Angers avec l’hôpital Point G de Bamako (Mali), avec l’hôpital de Panzi (République Démocratique du Congo) et avec l’hôpital Général Perltier (Djibouti).

Ophélie Raymond

(Visited 262 times, 11 visits today)

Publié le 21/04/2017

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Sante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *