Portrait: Marc Laffineur, candidat sur la 7ème circonscription de Maine et Loire

Marc Laffineur, candidat sur la 7ème circonscription de Maine et Loire

Marc Laffineur, Député de la 7ème circonscription (Angers-Segré) jusqu’en juin 2011 date à laquelle il est nommé Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants, est Maire d’Avrillé et Vice-président d’Angers Loire Métropole depuis 2001. Il est aussi Président de la fédération UMP de Maine-et-Loire depuis 2006 et co-fondateur du groupe des Humanistes de l’UMP.

Né à Maubeuge (Nord) en 1945, Marc Laffineur est le benjamin d’une famille de 16 enfants. Marié et père de 3 enfants, il est médecin anesthésiste-réanimateur. Il a arrêté d’exercer son activité il y a une quinzaine d’années pour se consacrer entièrement à ses mandats locaux et nationaux.

Son suppléant Joseph Bossé est originaire du Tremblay. Marié, il est père de 5 enfants et grand-père de 11 petits-enfants. Agriculteur dans le Pouancéen jusqu’en 2007, il a eu de multiples responsabilités au service de l’agriculture (FDSEA, CRATEAS). Depuis juin 2011, suite à la nomination de Marc Laffineur au gouvernement, il assume la charge de député. A l’Assemblée nationale, il est membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.

Pourquoi vous présentez-vous aux législatives 2012 en Maine et Loire ?

Je suis candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin prochains sur la 7ème circonscription car j’ai toujours cette volonté de poursuivre mon engagement à défendre mon pays. Ma détermination à participer au développement de l’Anjou et du Segréen demeure intacte.

Si j’ai décidé, avec Joseph Bossé, de me présenter à nouveau aux suffrages des électeurs de la circonscription, c’est parce notre Pays traverse une période difficile qui exige de redresser les finances publiques. Je souhaite participer activement à la construction de la France de demain, la France de l’espoir, la France du travail, dans une Europe forte.

Je suis persuadé que nos territoires ont de l’avenir. Ce qui anime mon action depuis toujours, c’est leur développement harmonieux pour l’épanouissement des femmes et des hommes qui y vivent. Très attaché aux valeurs de l’Humanisme qui met l’Homme au centre de nos décisions, j’ai toujours recherché cette complémentarité entre la ville et la campagne, entre le développement économique et la préservation de l’environnement. Depuis toujours, la valorisation de leurs nombreux atouts nous a permis dans le Segréen de construire durablement un espace équilibré et riche en initiatives : pôle de Compétitivité du Végétal, pôles d’Excellence Rurale, implantation du GEVES, pôle de santé à Segré; autant de projets structurants qui traduisent le dynamisme de ce territoire et qui dessinent de nouvelles perspectives pour l’avenir.C’est ensemble que nous agissons pour bâtir les territoires de demain ; chacun à son niveau (citoyens, élus, entrepreneurs) apportant sa pierre à la construction de notre cadre de vie dans l’intérêt général.

Je travaille en toute confiance avec Joseph BOSSÉ, que je ne remercierai jamais assez de son soutien sans faille et de sa loyale amitié ; c’est d’ailleurs lui qui, depuis une année, assume la charge de Député. Je lui ai demandé de poursuivre cette aventure avec moi et de continuer à m’apporter sa vision constructive, sa perception et sa connaissance de l’évolution du monde rural.

Ma candidature est celle de l’expérience et de la proximité au plan local.

Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?

L’expérience de la fonction et la connaissance du terrain sont pour moi des atouts indispensables dans cette période incertaine. J’ai exercé la fonction de député avec passion et détermination à l’Assemblée nationale où j’ai été « classé » parmi les dix députés les plus assidus.

Sur le terrain, je connais parfaitement chaque commune de cette circonscription. Je travaille depuis longtemps avec les élus, les entreprises et les associations de ce territoire. Grâce à ces échanges riches et variés, j’ai la volonté de renforcer la justice sociale, de revitaliser notre cohésion sociale et de défendre la ruralité en restaurant la confiance et en redonnant l’espoir. Dans cet esprit, j’ai créé en 2012, avec Jean Leonetti et Jean-Pierre Raffarin, le groupe des Humanistes de l’UMP. Je crois en effet qu’il faut replacer l’Homme au cœur du projet de société que l’on défend.

Quelle sera la première mesure au niveau de votre circonscription que vous défendrez au Parlement une fois élu?

Une fois élu, j’aurais à cœur de défendre la ruralité et le développement de nos territoires ruraux, comme je l’ai toujours fait. En visitant régulièrement les communes de la circonscription, je constate le travail déjà effectué depuis ces 15 dernières années en termes d’aménagement du territoire. Nous devons poursuivre cet effort en aidant les communes à se développer, en permettant aux communes rurales d’avoir les mêmes services de qualité que les territoires urbains. Mais ce travail passe aussi par le développement de la solidarité intercommunale et le soutien aux initiatives culturelles locales.

Des ententes ou des alliances sont-elles envisageables au second tour selon les résultats du premier?

Non, je ne suis pas dans cette logique-là. Les électeurs sont maîtres de leurs voix.

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre circonscription?

J’irai à la rencontre des bénévoles de l’association départementale « Ensemble pour l’autisme ». L’autisme est la grande cause nationale 2012. François Fillon avait lancé au début de l’année un grand plan d’actions et nous devons poursuivre les efforts pour aider les enfants autistes à s’insérer dans la société.

Plus généralement, si je suis élu, j’irais à la rencontre de tous les acteurs de la société qui me solliciteront. En particulier, je serai toujours aux côtés et salariés et des entreprises qui se battent pour conserver les emplois sur notre territoire.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre circonscription ?

Souvenir & Lieu: L’année où j’ai découvert le segréen alors que j’étais Conseiller général. A Bourg d’Iré, j’ai participé avec les élus et la population à la lutte contre le stockage des déchets nucléaires sur la commune. Un climat de tension s’était installé et j’ai alors participé au dialogue avec les représentants de l’État pour réinstaurer un climat de confiance.

Cette découverte du segréen est restée pour moi un moment inoubliable. J’ai alors été saisi par la force et la cohésion d’une population frondeuse qui ne se laissait pas dicter ses choix. Depuis, j’ai toujours pris en compte les considérations des élus locaux et des populations, qui sont pour moi un enrichissement lorsqu’il s’agit de porter, au niveau national, des projets pour notre territoire.

Personne: Jean-Claude Brialy. J’ai beaucoup d’admiration pour l’acteur et réalisateur décédé il y a 5 ans. Il a habité dans le village de Chambellay où il a tourné l’un de ses films. Il disait souvent que les meilleurs moments de son enfance étaient ceux passés en Anjou, « son paradis », comme il le disait si bien. J’ai toujours beaucoup de plaisir à lire et écouter la façon dont il décrivait le segréen, comme pour le château de la Lorie à La Chapelle-sur-Oudon.

La seconde personne qui m’a marqué dans cette circonscription, c’est Eric Tabarly. Le navigateur était très attaché à la ville d’Avrillé, dont je suis Maire. Sa famille y réside d’ailleurs encore et la ville lui a souvent rendu hommage. J’ai beaucoup de respect pour l’homme qu’il était et pour les valeurs qu’il incarnait: son goût du risque, de l’effort et de la compétition.

Réunions publiques:

Segré, Mercredi 6 juin 2012 à 19h00, Salle du jardin public, Groupe Milon

Avrillé, Vendredi 8 juin 2012 à 19h°°, Espace Lino Ventura, Avenue Georges Pompidou

Coordonnées:

Permanence de campagne, 19 rue Beaurepaire, 49100 Angers

06 45 91 59 69 – www.marclaffineur.org – contact@marclaffineur.org

twitter: @Marclaffineur – Facebook: Marc Laffineur

Marc Laffineur est candidat aux élections législatives 2012 sur la 7ème circonscription de Maine et Loire sous l’étiquette UMP

La liste des 78 candidats aux legislatives 2012 en Maine et Loire

(Visited 119 times, 1 visits today)

Publié le 05/06/2012

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Angers · Edition · Le portrait · Politique · Segré · Vie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *