On fait aussi du Cidre en Pays de la Loire !

Crédit Sabine Godard - Des pommes à cidre.

Crédit Sabine Godard – Des pommes à cidre.

Bretonne ou normande, terre connue pour le cidre, se produit aussi par chez nous. C’est à l’occasion d’une rencontre en compagnie du président de l’association des Cidres de Loire ainsi que deux autre producteurs que nous avons pu faire le point sur la cidriculture en Pays de la Loire.

C’est en 1984, en Mayenne qu’a été créée l’association pour la Promotion de la Production Cidricole du Maine (AAPCM) qui a pour but de représenter l’ensemble des partenaires de la filière cidricole régionale pour défendre un marché économique et favoriser son développement.

La cidriculture de nos régions en chiffres.

Ce sont près de 1 200 hectares qui sont consacrées à la production de pommes en Pays de la Loire. 40 000 tonnes de pommes, soit 20% de la production nationale; sont produites dans notre région. Et cette production a presque été doublée depuis 2007 !

Un développement ciblé et ambitieux.

Les producteurs cidricoles font face à un marché varié, puisque le cidre “traditionnel” vise les personnes d’âges souvent supérieurs à la trentaine d’année. Mais les Cidres de Loire tentent un rajeunissement des produits, par le biais de la création de cidres aromatisés, désirant atteindre un plus vaste public et souvent plus jeune. La question du bio est importante pour eux, c’est pour cela qu’ils tentent, petit à petit, de s’en approcher.

Quand la météo s’en mêle !

L’agriculture est souvent synonyme de problèmes liés à la météo et la production cidricole ne déroge pas à la règle. Chaque année, la production fait face à des ralentissements et est entrée dans un schéma “d’alternance”, une année sur deux est plus rentable que l’autre. Ces ralentissements ne sont pas les seuls soucis engendrés par la météo, de plus en plus, la cidriculture fait face à un retour de parasites peu connus et préoccupants. Une autre problématique découle alors de ce retour en force de parasites, celle des traitements pesticides. Même si la production cidricole à toujours subi assez peu de pression au sujet des pesticides grâce à leurs traitements conventionnels et rustiques, elle ne peut pas prendre le chemin d’une culture sans traitement.

Steven Hery

(Visited 191 times, 1 visits today)

Publié le 08/10/2016

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Gastronomie · Horticulture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *