Economie

Bourse. La situation en Ukraine pèse sur la tendance en Europe

Publié

le

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI330D6-BASEIMAGE

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé en début de séance lundi, la perspective d’éventuelles sanctions supplémentaires contre la Russie, accusée par l’Ukraine de crimes de guerre, semblant inciter les investisseurs à s’éloigner des marchés actions.

À Paris, le CAC 40 perd -0,23% à 6668,63 points vers 08h00 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,22% et à Francfort, le Dax recule de -0,32%.

L’indice EuroStoxx 50 est en baisse de -0,28%, le FTSEurofirst 300 avance de 0,15% et le Stoxx 600 de 0,13%.

L’Ukraine a accusé dimanche l’armée russe d’avoir commis un « massacre » dans la ville de Boutcha, des faits niés par Moscou mais condamnés par les pays occidentaux, qui évoquent des crimes de guerre et de nouvelles sanctions contre la Russie.

La ministre allemande de la Défense a appelé à l’ouverture d’un débat au sein de l’Union européenne sur l’interdiction des importations de gaz russe.

« Plus de sanctions signifie bien sûr aussi que le risque de perturbations énergétiques en Europe augmente », a déclaré Ulrich Leuchtmann chez Commerzbank.

L’indice Stoxx des banques abandonne -0,57% avec le recul des rendements souverains en Europe.

Les valeurs défensives sont en hausse, à commencer par la santé (1,15%) et les services aux collectivités (0,42%).

Aux valeurs individuelles, Telecom Italia lâche -2,92% en Bourse de Milan après une information selon laquelle le fonds KKR renoncerait à soumettre une offre formelle de rachat sur le groupe italien s’il n’obtient pas l’accès à ses comptes financiers.

EasyJet abandonne -1,87%, une augmentation de cas de COVID-19 parmi le personnel de la compagnie aérienne ayant contraint celle-ci à annuler plus de 200 vols ce week-end.

(Laetitia Volga, édité par Myriam Rivet)

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide