emploi

46 593 embauches prévues en 2021 en Maine-et-Loire selon Pôle Emploi.

Publié

le

Archive Thierry Bonnet – Ville d’Angers/

Les résultats de l’enquête annuelle sur les Besoins en Main d’Œuvre (B.M.O.) réalisée par Pôle emploi révèlent que les employeurs de Maine-et-Loire envisagent 46 593 embauches en 2021

46 593 intentions d’embauche en 2021. C’est, selon l’enquête « Besoins en Main d’Œuvre», réalisée chaque fin d’année par Pôle emploi, le nombre de projets de recrutement envisagés par les employeurs du département. 32,5% des établissements se déclarent ainsi prêts à embaucher en 2021.

En octobre, novembre et décembre 2020, plus de 21 300 entreprises du département ont été interrogées concernant leurs intentions d’embauche pour l’année 2021. L’analyse des 5 700 réponses permet de recenser les métiers les plus recherchés, ainsi que les principales difficultés de recrutement rencontrées par les employeurs.

L’enquête Besoin en Main d’Œuvre 2021 est la première menée depuis le début de la pandémie de Covid-19. Elle annonce un léger fléchissement des intentions d’embauche par rapport aux prévisions recensées à l’occasion de l’édition 2020 : -2,2% Il s’agit d’une baisse relativement limitée compte tenu des restrictions liées au contexte sanitaire. Le nombre d’intentions d’embauche reste en effet supérieur à celui recensé deux ans plus tôt en 2019. Ce résultat masque toutefois de fortes disparités au sein des différents secteurs économiques.

Dans un contexte d’augmentation de la demande d’emploi, les tensions de recrutement baissent significativement cette année. 50,5% des besoins en recrutement sont jugés difficiles à concrétiser par les employeurs, soit 6,6 points de moins que l’année passée. Les recrutements sont particulièrement tendus sur le bassin de Segré (61,4%), et plus fluides sur les bassins de Saumur (45,8%) ou d’Angers (48,1%).

Parmi les 46 593 intentions d’embauche, plus de 22 500 le sont dans le cadre d’une activité saisonnière,
soit une proportion de 48,3% des projets. Une part en légère baisse cette année. Le bassin de Saumur est
particulièrement concerné (70,3%).

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 − = 35