Economie

Sécheresse, manque d’eau potable : la start-up angevine TMW trouve la parade

Publié

le

Angers – TMW présentait cette semaine son innovation dans le domaine de l’environnement. Après de nombreuses années de recherche et développement, la start-up s’apprête à lancer deux innovations dans le domaine du dessalement d’eau de mer et de la concentration de liquides pollués : L’Aquastill, pour produire de l’eau douce à partir d’eau salée telle que l’eau de mer ou les eaux saumâtres, et l’Ecostill pour concentrer les liquides pollués.

Deux applications vertes avec une seule technologie.

La mission de TMW ? Réinventer le dessalement de l’eau grâce à sa technologie et permettre ainsi au plus grand nombre l’accès à l’eau douce.

Les technologies existantes sont complexes et ne répondent pas aux besoins des petites structures. Or TMW se positionne à l’opposé de ces technologies. A la fois peu couteuse et extrêmement simple d’utilisation, c’est une alternative idéale pour les équipements de petite capacité.

D’après l’OMS plus d’un milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable. D’ici 2025, ce chiffre pourrait doubler et atteindre les 2 milliards. C’est pour lutter contre ce fléau que TMW s’est créé.

L’Aquastill permettra aux hôtels et complexes hôteliers, cliniques, hôpitaux, dispensaires mais également communautés et particuliers de produire de l’eau potable.

« Notre ambition est de mettre l’eau potable à portée de tous : des petites iles bretonnes aux régions côtières de l’Inde et de la Chine en passant par les régions du moyen orient, tous pourront produire de l’eau potable à partir d’eau de mer. Ce qui nous différencie véritablement c’est la simplicité d’utilisation de notre technologie. Nous l’avons voulue utilisable par tous. Après deux ans d’industrialisation, nous pouvons dire que c’est le cas. La petite taille du module de base lui permet également d’étendre son utilisation en s’adaptant à toutes les surfaces » explique Antoine Gourdon, directeur du développement de TMW

Cependant, les besoins de la France en dessalement d’eau de mer sont limités. TMW a alors pensé à une autre application de sa technologie, qui permettrait de réduire l’empreinte des industriels sur l’environnement : la concentration de liquides pollués.

L’Ecostill répondra ainsi au besoin des industriels qui trouveront une solution plus économique et plus pratique pour réduire leur empreinte sur l’environnement.

A l’heure actuelle, ces deux applications sont en phase de beta tests, sur site industriel, dernière marche avant une commercialisation pour le dernier trimestre 2011.

 

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide