Maine-et-Loire

Proxima : Une nouvelle compagnie ferroviaire qui défie la SNCF dans l’Ouest

Publié

le

Image d’illustration

La nouvelle compagnie ferroviaire Proxima, dirigée par Rachel Picard, ancienne patronne des TGV à la SNCF, ambitionne de relier Paris à Rennes, Nantes, Angers et Bordeaux d’ici cinq ans. Elle a signé un accord avec Alstom pour l’achat de 12 rames à deux niveaux, offrant plus de sièges et des aménagements spécifiques. Les essais dynamiques commenceront début 2027.

Un milliard d’euros d’investissement pour financer l’achat des trains.

Le fonds Antin Infrastructure Partners investit un milliard d’euros dans Proxima. Ce financement couvre l’achat des trains et le développement des infrastructures nécessaires. Pour la maintenance, Proxima et Alstom utiliseront le centre de maintenance de Lisea, en construction près de Bordeaux selon 20 minutes.

Proxima vise 10 millions de nouvelles places sur l’axe atlantique d’ici la fin des années 2020.

Rachel Picard se veut optimiste quant à l’obtention rapide des autorisations nécessaires, prévoyant que cela prendra « une question de mois plutôt que d’années ». Proxima aspire à devenir « la première compagnie indépendante de trains à grande vitesse en France », transformant le paysage des transports ferroviaires en France.