Justice

Le bras en écharpe, il défie les gendarmes du Maine-et-Loire sur la route avant de finir en prison.

Publié

le

Crédit CGD49

Mercredi après-midi, un véhicule est contrôlé sur la RD 775 à l’approche du Lion d’Angers (Maine-et-Loire) en excès de vitesse, à 153 km/h au lieu de 110.

Pris en compte par les motocyclistes de la brigade motorisée de Segré, il refuse d’obtempérer et accélère fortement à des vitesses ne figurant plus sur le compteur de nos motos alors qu’il s’engage sur la RD 770, limitée à 90 km/h.

Jalonnée à distance par les deux militaires, qui font preuve d’une totale maîtrise et de discernement pour tenter de la faire ralentir, la voiture s’engouffre dans une petite zone artisanale qui finit en impasse, le chauffeur tente de fuir à pied avant d’être interpeller par les gendarmes.

Le conducteur, âgé de 24 ans, circulait sans permis de conduire, sans assurance, sous l’emprise de produits stupéfiants et porteur d’une arme blanche malgré l’interdiction judiciaire dont il fait l’objet et circulait avec un bras en écharpe.

Présenté au tribunal judiciaire ce jeudi à l’issue de sa garde-à-vue, le mis en cause, connu défavorablement pour des faits de droit commun, est condamné pour 7 délits, à 6 mois d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt à l’issue, à 500€ d’amende, à 12 mois d’interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur et à la confiscation de son véhicule, une puissante berline allemande développant 300 chevaux d’une valeur vénale estimée à 7500€.


La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide