Retrait d’affiches de la campagne du VIH à Angers. La Gauche à Angers crie à la censure !

DR - Une des affiches de la campagne du VIH retirée des abribus à Angers.

DR – Une des affiches de la campagne du VIH retirée des abribus à Angers.

En faisant retirer de l’affichage des abribus la campagne de prévention contre le VIH, le maire d’Angers s’attire les foudres de la Gauche unie. La gauche Angevine monte au créneau et parle de censure !

« Une campagne d’affichage officielle de prévention contre le VIH représente des couples homosexuels. Mais deux hommes qui s’enlacent, c’en est trop pour Christophe Béchu qui décide de l’interdire car la trouvant « volontairement choquante ». Ce qui est choquant c’est plutôt cette décision inacceptable et purement homophobe de censurer une campagne grand public qui s’adresse pourtant à un public cible et très à risque, dans un contexte où le VIH-Sida fait encore des ravages et décime des vies chaque année. Devant cet enjeu de santé publique, la majorité de droite à Angers s’illustre tristement par son intolérance et son irresponsabilité.

Après l’épisode de la banane à l’encontre de l’ancienne Garde des Sceaux, après l’arbre de la laïcité saccagé, après que le Maire permette à ses adjoints réactionnaires de ne pas respecter la loi en refusant de célébrer des mariages de couples de même sexe, nous n’avions pas besoin qu’Angers tourne en boucle toute la journée sur les chaines info comme étant une ville réactionnaire et qui manie la censure. Quelle belle image pour notre ville !

Pire, cette décision intervient le jour même du lancement de la campagne municipale pour la semaine de l’égalité ! Quelle ironie ! Une fois de plus, quel décalage entre la communication et les actes ! Angers doit rester une ville de tolérance et d’ouverture.

M. Béchu doit comprendre, qu’il est actuellement le Maire de tou-t-e-s les Angevin-e-s, et non pas un maire sous l’influence d’un petit cercle d’une droite extrême. » expriment dans un communiqué les élu-e-s du groupe Aimer Angers.

Selon Europe-Ecologie Les verts « Des poses d’hommes et de femmes marquant leur affection autour d’une maison, d’une voiture, de jeux pour enfants, nous en voyons toutes les semaines. Des hommes et des femmes aux positions suggestives et lascives, en sous-vêtements, pour vendre du gel douche ou toutes sortes de produits, même chose. Et un couple homosexuel qui s’affiche au bénéfice d’une campagne de prévention contre le VIH? Impossible pour la droite angevine. Cachez ce sein que je ne saurai voir… « Ce qui est choquant, c’est de prétendre que cette campagne bafoue l’innocence des enfants, estime Romain Laveau, porte parole EELV Angers agglo. L’amour, l’affection entre deux personnes ne peut que nous réjouir. Le fait que ce soit deux hommes doit-il y changer quoi que ce soit ? Bien sûr que non. »

D’un côté la ville d’Angers développe – à juste titre – des campagnes de sensibilisation pour l’égalité des droits et de l’autre elle censure une campagne de l’Etat contre le VIH pour des raisons homophobes. Un jour, M. Béchu défend l’identité heureuse aux côtés de M. Juppé et le jour suivant il développe des propos rétrogrades avec Sens commun pour justifier le retrait de cette campagne… C’est incohérent. »

Et enfin pour le NPA  » La ville d’Angers vient de censurer des affiches ministérielles de prévention contre le Sida. Cette censure est une attaque inadmissible contre les libertés démocratiques et un objectif de santé publique. Ses relents d’homophobie et d’ordre moral traditionaliste traduisent le poids de l’ultra-droite et de « La Manif pour tous » au sein de la municipalitéAvec la percée de F. Fillon aux primaires de la droite déclarée, l’ultra-droite se sent en effet des ailes. »

 

(Visited 1 885 times, 1 visits today)

Publié le 22/11/2016

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Politique

Comments

  • Encore une fois, une minorité prend la population en otage, finissons en avec l’archaïsme de ces parasites

    Fred.49001 22 novembre 2016 17 h 15 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *