Environnement

Deux oiseaux morts déclarés porteurs de l’influenza aviaire dans la Manche

Publié

le

DR – Deux oiseaux morts déclarés porteurs de l’influenza aviaire dans la Manche

Deux goélands morts, trouvés à Montmartin-sur-Mer, près de Coutances dans la Manche, étaient porteurs du virus de l’influenza aviaire. La préfecture a décidé d’une surveillance accrue.


Deux goélands morts ont été retrouvés à Montmartin-sur-Mer dans la Manche, près de Coutances. Des analyses ont dévoilé, le samedi 11 juin 2022, que les deux volatiles étaient porteurs du virus de l’influenza aviaire.

Selon Ouest France, plusieurs autres tests sont en cours pour déterminer si la souche est aussi pathogène que celle dans la baie de Saint-Brieuc plus tôt dans l’année, ou en mai, dans la Somme, le Pas-de-Calais et la Seine-Maritime. La préfecture de la Manche qui a décidé d’accroitre sa surveillance explique que « le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène, qui circule en Europe, est particulièrement contagieux et pathogène pour les oiseaux ».

Une zone de contrôle temporaire a été mise en place pour une durée de 21 jours minimum. Cette zone englobe les communes d’Agon-Coutainville, Annoville, Hauteville-sur-Mer, Heugueville-sur-Sienne, Hérenguerville, Montmartin-sur-Mer, Orval-sur-Sienne, Quettreville-sur-Sienne, Regnéville-sur-Mer, et Tourville-sur-Sienne. Cette surveillance dans cette zone implique de placer toutes les volailles à l’abri d’un bâtiment ou d’un filet. La vente à la ferme est désormais interdite. Il est également recommandé d’éviter les contacts avec les oiseaux sauvages.

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide