Environnement

La grippe aviaire est de retour non loin du Maine-et-Loire.

Publié

le

Le virus influenza aviaire hautement pathogène H5N1 a été confirmé le 3 août 2022 sur deux cygnes et un héron présents sur l’étang de la Grippière à SAINT-MAURICE-ETUSSON (79150). Depuis, quatre autres cygnes ont été trouvés morts.

Ces cas alertent sur le risque de diffusion du virus à partir de cette zone, à forte densité
d’élevages de volailles dont des palmipèdes.

Afin de limiter la propagation du virus et de prévenir l’apparition de foyers dans les élevages de volailles ou les basses-cours, le préfet de Maine et Loire a pris ce jour un arrêté préfectoral délimitant un périmètre de 5 km autour de ces cas dans la faune sauvage.

Dans cette zone, la mise à l’abri des volailles est obligatoire et l’introduction de nouveaux palmipèdes ainsi que le transport d’appelants sont interdits. Les dérogations à l’interdiction de mouvements dans cette zone restent cependant possibles moyennant un strict respect
des mesures de biosécurité.

Les communes concernées par ces mesures sont Cléré-sur-Layon, Saint-Paul-du-Bois, Somloire, Cerqueux sous Passavant.

Tous les oiseaux des élevages professionnels et non professionnels doivent également être mis
à l’abri dans le périmètre de la zone réglementée.

« Le respect strict des règles de biosécurité est plus que jamais impératif. » prévient la Préfecture de Maine-et-Loire.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 + = 28