Economie

Tout ce qu’il faut savoir sur le Black Friday !

Publié

le

DR

Le Black Friday aura bien lieu cette année. Ce grand rendez-vous commercial importé des États-Unis se déroulera le 26 novembre. Quelques boutiques physiques et de nombreux sites de vente en ligne proposeront une sélection de produits à prix cassés, qui, pour la grande majorité, se retrouveront au pied du sapin de Noël. Coup d’envoi, conseils pour éviter les arnaques…Voici ce qu’il faut savoir pour être prêt le jour J.

C’est quand le Black Friday ?

Le coup d’envoi du Black Friday, qui a fait son arrivée dans l’Hexagone en 2013, sera donné le vendredi 26 novembre à minuit, le lendemain de la fameuse fête de Thanksgiving, ou «action de grâce», célébrée le quatrième jeudi du mois de novembre aux Etats-Unis.

Comme chaque année, les rabais devraient ensuite se poursuivre durant tout le week-end, voire au-delà. De nombreux commerçants continuent en effet de multiplier leurs offres quelques jours après le début de l’opération. Il n’est donc pas exclu de pouvoir dénicher des bons plans jusqu’au vendredi suivant. Les Français dépensent en moyenne plus d’un milliard d’euros durant cette courte période.

QUI PARTICIPE À L’OPÉRATION ?
Sur la liste des enseignes et géants du web qui proposeront des prix cassés à un mois de Noël, figurent notamment le leader américain Amazon, qui a propulsé le Black Friday en France, CDiscount, Rue du commerce, la Fnac, Darty, 3 Suisses, mais aussi La Redoute, Zalando, et les grandes surfaces telles que Carrefour, Auchan, ou encore Conforama et Boulanger.

Avant le lancement de l’opération, il est conseillé de faire un premier repérage afin de ne pas perdre de temps car les meilleures affaires concernent bien souvent des produits dont les stocks sont limités.

Vêtements, accessoires, bricolage, mobilier… tous les domaines sont concernés mais généralement, ce sont les produits high-tech qui sont les plus prisés.

Et les arnaques ?

Attention toutefois aux offres trop généreuses, derrière lesquelles se cachent parfois des arnaques.

Quelques semaines avant le Black Friday, certains commerçants n’hésitent pas à gonfler leurs prix, avant de les barrer le jour J, en proposant une très faible réduction par rapport au prix d’origine, soit avant l’augmentation. Il est aussi recommandé de vérifier l’URL.

Des sites profitent de cet événement pour mettre en vente des contrefaçons sur un site créé spécifiquement pour l’occasion. C’est pourquoi il faut s’assurer que le page en question n’est pas une copie frauduleuse de celle du site officiel en vérifiant l’adresse URL, qui elle, ne trompe pas.

Avant de rentrer vos données bancaires et personnelles, prenez également le temps de vérifier toutes les informations concernant le produit et le vendeur, en regardant par exemple les avis. Enfin, n’ouvrez et ne répondez à aucun e-mail si l’adresse d’expédition semble douteuse.

En cette période, des messages truqués sont susceptibles de se retrouver dans notre boîte de réception. Cette technique, dite du «hameçonnage», permet à des sites escrocs de dérober les données personnelles et bancaires des utilisateurs.

Méfiez-vous aussi des messages énigmatiques vous demandant de recontacter un pseudo transporteur «pour votre livraison » ou un service après-vente «suite à votre achat». Dans la plupart des cas, il s’agit d’une arnaque.

Les limites en France

A noter qu’en France, l’opération reste cependant moins alléchante qu’au pays de l’Oncle Sam. Et pour cause, selon la règlementation française, le Black Friday n’est qu’une période de promotions, en dehors des périodes de soldes officiellement autorisés.

Or, les ventes à perte sont interdites en dehors des périodes de soldes, ce qui signifie que les réductions affichées atteignent moins facilement les 50%, voire 70% et même 90%, comme on le voit aux Etats-Unis.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 1 = 1