Charente-Maritime

A La Rochelle, la cabine d’essayage à la Poste ne se fait pas que des amis

Publié

le

DR

La Poste a récemment inauguré une cabine d’essayage dans l’un de ses bureaux à La Rochelle. Cette installation ressemble à une boîte aux lettres géante et vise à permettre aux clients de réceptionner un colis commandé en ligne et de l’essayer sur place avant de repartir chez eux.

L’objectif affiché par La Poste est de proposer un service innovant pour se différencier dans un marché concurrentiel, où environ un tiers des colis sont renvoyés à l’expéditeur. « Je trouve ça pratique d’essayer sur place et de renvoyer le colis si ça ne me convient pas », a expliqué une cliente. Cependant, cette initiative soulève des interrogations et des critiques, en particulier du côté des syndicats, d’après France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Certains considèrent que la Poste devrait se recentrer sur son métier principal plutôt que de s’aventurer dans des services annexes, qualifiant cette démarche de « grand n’importe quoi ». Pierrick Lacire, secrétaire départemental 16-17 Sud PTT, a exprimé son scepticisme en déclarant ironiquement : « Une cabine d’essayage ? Et pourquoi pas une couturière pour les retouches ?! Il n’y a plus que le colis qui existe. »

La perspective de la Poste de devenir un espace d’essayage pour les géants de l’habillement en ligne est également remise en question. Certains estiment que cette démarche vise avant tout à capter une part du marché « très concurrentiel » du colis, au lieu de répondre aux besoins du consommateur en matière de contact humain et d’expérience en boutique.

Simon Laumonier, co-fondateur de la friperie poitevine Origin, spécialisée dans le recyclage et la revente de vêtements, a déploré : « ça pousse juste à la consommation », sans réellement répondre aux attentes des consommateurs en matière d’expérience d’achat.