Social

En images. Plus de 10 000 manifestants à Angers contre la réforme des retraites

Publié

le

A Angers, les représentants syndicaux jugent historique la photo de leur regroupement ce jeudi 19 janvier.

Ce jeudi 19 janvier, à l’appel de l’ensemble des syndicats, plus de 10 000 manifestants se sont rassemblés et ont défilé dans le centre ville d’Angers au départ de la place Leclerc. Une manifestation qui s’est dispersée aux alentours de 16h30.

« Une journée historique ! » Les représentants syndicaux étaient unanimes sur la question, leur union était historique. « C’est une très belle mobilisation ! » lancent de concert les représentants syndicaux.

Les jeunes se sont mobilisés pour la réforme des retraites ce jeudi 19 janvier.

Prévu à 14h, le départ du cortège a été retardée d’une demie heure. Majoritairement suivi par des profils de 30-50 ans, la manifestation a également bien été suivie par la jeunesse. « Macron t’es foutu, la jeunesse est dans la rue ! » « Jeune deter et révolutionnaire ! » scandent les jeunes en tête du cortège. Ambiance et dynamisme étaient de mises avec les mouvements de jeunesse UNEF, VL, MNL.

Certains manifestants ont débordé d’imagination pour créer leur slogan.

« Une réforme non démocratique »

Marie, étudiante de 23 ans est remontée. « Cette réforme est mauvaise, nous sommes tous là pour la contrer. Malheureusement le gouvernement utilisera sûrement encore une fois le 49.3 pour la faire passer. Ce n’est pas vraiment démocratique. »

Le cortège a mis plus d’une heure à traverser l’hôtel de ville avant de rejoindre les boulevards Foch, Roi René puis la voie des berges.

La batucada des femmes en rose ont mis l’ambiance en tête du cortège.

Jean, jeune retraité est venu pour ses enfants. « Je viens aussi pour dénoncer les paroles du gouvernement comme les 1200€ minimum de retraite. Il est nécessaire de bien préciser que ce n’est que pour les carrières complètes. Il y a pleins d’autres moyen de récupérer de l’argent, la réforme est totalement injuste et injustifiée ! »

Elisabeth dépasse les bornes, un slogan souvent utilisé par les manifestants.

Le cas des soignants suspendus

Parmi les manifestants, certains soignants suspendus étaient de la partie puisque la réforme des retraites les impactera aussi durement. Comme Myriam*, ancienne aide-soignante suspendue en septembre 2021. « La vie est compliquée, on se bat tous les jours. » Sans rentrée d’argent depuis plus d’un an, une association a été ouverte Les yeux ouverts 49. « On reçoit quelques dons, ça permet de survivre, il y a beaucoup de solidarité. » Sans perspective de retour, elle ne désespère pas, « j’aime mon métier mais on oubliera jamais ! »

La manifestation s’est terminée vers 17h. Quelques affrontements ont eu lieu en fin de manifestations entre forces de l’ordre et quelques manifestants mais tout est vite rentré dans l’ordre.

*Par souci d’anonymat, le prénom a été changé

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 − = 41

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide