Education

L’Université d’Angers signe un convention avec la Banque des Territoires pour un prêt d’1,2 millions d’euros à destination de travaux de rénovation énergétique.

Publié

le

Christian Robledo (à droite) et Philippe Jusserand (à gauche) signe la convention entre l’Université d’Angers et la Banque des Territoires. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

L’Université d’Angers vient de franchir un cap dans la rénovation énergétique souhaitée avec la signature d’une convention avec la Banque des Territoires pour un prêt d’1,2 millions d’euros sous forme de Fonds Intracting.

Après des mois d’attentes liés à la Covid-19, l’Université d’Angers, représentée par le Président Christian Robledo et la Banque des Territoires, représentée par Philippe Jusserand, directeur régional, ont enfin signé la mise en place d’un Fonds Intracting de 1,2 millions d’euros. Ces fonds, qui sont en réalités une avance remboursable en moins de 10 ans, va permettre à l’Université d’Angers de réaliser des travaux de rénovation énergétique sur la majorité de ses bâtiments présents sur Angers. Le remboursement de ce fonds sera possible grâce aux économies que va réaliser l’Université.

Avec ces travaux de rénovation, un système de comptage des données énergétiques pour chaque bâtiment sera à disposition des équipes de l’université. Cela va permettre de mieux redistribuer le chauffage ou l’air de certains bâtiments. Selon l’université, ce sont des économies d’énergies à hauteur de 111 000€ par an qui seront réalisées grâce à ces travaux. 

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 2