Angers

Maine-et-Loire.Police et gendarmerie équipées de nouveaux radars mobiles embarqués.

Publié

le

DR

DR

Hier lors de la présentation annuelle sur la sécurité en Maine-et-Loire, le Préfet François Burdeyron a annoncé l’acquisition par la Police puis de la gendarmerie de nouveaux radars embarqués nouvelle génération.

Les radars mobiles embarqués à bord de voitures banalisées entrent en fonction dans une nouvelle génération de matériel. Ils sont destinés à lutter contre les grands excès de vitesse dans une vingtaine de départements et à présent dans le Maine-et-Loire pour les services de police puis de la gendarmerie.

Ces nouveaux radars embarqués à bord d’un véhicule banalisé qui se mêle à la circulation seront capables de photographier, sans flash, en roulant et par tous les temps, de nuit comme de jour, tous les véhicules en grand excès de vitesse. Ils ont vocation à remplacer progressivement les radars anciennes générations déployés entre 2004 et 2005. « La nouveauté, c’est que ces radars vont effectuer des contrôles à partir de véhicules insérés dans le flot de circulations. »explique le préfet.

Depuis 2003, les radars automatiques ont contribué à une baisse des vitesses moyennes de plus de 10 km/h en France.Dans le Maine-et-Loire, la préfecture constate une baisse du taux de contrevenants « flashés » par les radars en zone police, une baisse de 13 % en 2013.

Sur ce nouveau dispositif, l’antenne radar est cachée derrière la plaque d’immatriculation du véhicule, conduit par deux officiers en uniforme, policiers ou gendarmes. La marge technique de ce nouveau dispositif étant plus importante que sur les anciens radars, seuls les grands excès de vitesse seront détectés « et aussi toute une file de voitures en excès de vitesse » précise le commissaire divisionnaire Wetta .

Ainsi sur autoroute, une voie limitée à 130 km/h, un automobiliste qui roule à 138 km/h ne sera pas verbalisé, car la vitesse retenue (138 moins 10 %) est égale à 124 km/h, en dessous de la vitesse autorisée. En revanche, le même automobiliste photographié à 146 km/h sera verbalisé avec une vitesse retenue de 131 km/h (146 moins 10 %).

Ces nouveaux radars peuvent contrôler jusqu’à trois voies… et peuvent aussi être utilisés à l’arrêt, y compris en sens inverse ! Et, comble de malchance, ces radars mobiles de nouvelle génération sont équipés d’une antenne GPS transmettant directement les coordonnées en latitude et en longitude de l’infraction au Centre national de traitement à Rennes. Difficile à contester, donc. Sauf pour identifier le conducteur du véhicule. « Une amende qui sera transmise directement au domicile du propriétaire du véhicule » indique le commissaire divisionnaire Wetta.

radar-fonctionnement

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide