Charente

Charente. Un dealer interpellé pour menaces de mort concernant une dette de stupéfiants

Publié

le

Une affaire de dette de stupéfiants a éclaté à Angoulême, impliquant un couple de consommateurs de cocaïne et leur fournisseur. Des menaces de mort et des actes de violence ont été rapportés. L’auteur comparaîtra bientôt au tribunal correctionnel.

Dans les rues d’Angoulême, un couple habitué à la consommation de cocaïne se retrouve au cœur d’un règlement de comptes lié à une dette de stupéfiants. Leur fournisseur, âgé de 28 ans, aurait exigé le remboursement de 2 000 euros, déclenchant ainsi une série d’événements dramatiques, selon Charente Libre.

Samedi dernier, le dealer s’est rendu au domicile du couple, les menaçant de mort s’ils ne s’acquittaient pas de leur dette. Il a ensuite emmené le jeune homme du couple jusqu’à son domicile en ville, où il l’a violemment agressé avant de le relâcher. Les blessures subies ont nécessité dix jours d’incapacité totale de travail.

Suspect déjà connu pour des affaires de violence

Les autorités locales ont rapidement réagi, identifiant le suspect déjà connu pour des affaires de violence. Placé en garde à vue, l’agresseur présumé a nié toute violence ainsi que la présence de stupéfiants au milieu du litige, arguant qu’il s’agissait d’un simple contentieux financier.

Peu convaincus par les dénégations du suspect, les enquêteurs et le parquet l’ont libéré mais convoqué à comparaître devant le tribunal correctionnel le 2 avril.