Faits Divers

Maine-et-Loire : La rupture d’un pipeline de gasoil provoque une pollution dans un champ de culture bio à Etriché

Publié

le

DR – Image d’illustration d’une pollution dans un champ

Après des travaux réalisés par une entreprise mandatée par Enedis, l’un des tracteurs a sérieusement endommagé un pipeline gasoil dans un champ de culture bio, à Etriché. L’accident est survenu le 15 février dernier.

Lors de travaux d’élagage pour l’entretien de la ligne électrique qui passe dans une parcelle agricole, certifiée BIO ECOCERT, l’entreprise mandatée par Enedis a provoqué de sérieux dégâts sur un pipeline reliant la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) à Paris, le 15 février dernier. L’un des tracteurs de l’entreprise s’est embourbé au lieu-dit Le Porage dans la commune d’Etriché dans le nord du Maine-et-Loire. En voulant ressortir le tracteur à l’aide d’une pelleteuse, l’entreprise a endommagé ce pipeline. Perforé, le pipeline faisait échappé du gasoil sur cette parcelle certifiée BIO ECOCERT. L’alerte a été donnée immédiatement, ce qui a permis une intervention rapide du SDIS.

Une première estimation de la zone polluée, effectuée par un drone, donne une surface au
sol d’environ 500m2. Les évaluations effectuées par la DREAL et les experts de la SFDM
permettent de confirmer que la pollution reste au droit de la fuite et ne se déplace pas vers
d’autres zones.

Depuis cet accident survenu le 15 février, des travaux ont été conduits sur place, en lien avec la préfecture, pour limiter cette pollution. D’après nos confrères du Courrier de l’Ouest, le site est gardé jour et nuit et est inaccessible au public. Pour la Confédération Paysanne l’inquiétude est présente avec une éventuelle pollution « d’une gravité importante pour l’environnement, mais aussi pour le paysan qui exploite cette parcelle en agriculture biologique« .

La préfecture du Maine-et-Loire explique que « des odeurs d’hydrocarbure peuvent être ressenties à proximité du secteur concerné »

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 − 36 =