Tourisme

7 idées douces pour une semaine de ressourcement et de curiosités au bord du fleuve royal… Dans les Mauges

Publié

le

Pour se ressourcer, nous vous proposons 7 idées à découvrir dans les Mauges Crédit : Dominique Drouet

Oser s’accorder un grand bol d’air frais sur plusieurs jours, sur La Loire ou sur les bords du dernier fleuve sauvage d’Europe ; décider de partir randonner à vélo, en kayak ou à pied à la recherche de panoramas authentiques et inspirants ; aller à la rencontre des personnages locaux actuels ou passés, ressentir les lieux de mémoires… Ou bien tout simplement s’autoriser des moments de détente pure… Entre Nantes et Angers, Les Mauges offrent un écrin idéal pour se reconnecter à la nature et revenir à l’essentiel : des échanges vrais, des sites reposants et la découverte d’animations et curiosités toutes locales… Tout en douceur et simplicité !

Si Les Mauges sont reconnues au-delà de l’hexagone comme un des épicentres des guerres de Vendée, ou bien encore pour son miracle économique avec ses fameuses « usines à la campagne », ce territoire de caractère à la confluence entre la Loire-Atlantique, la Vendée et le Maine-et-Loire bénéficie d’un cadre rêvé pour décompresser, se retrouver et s’amuser le temps d’un week-end, d’une semaine, et peut-être même davantage… Pour une 1ère visite tranquille des Mauges, voici sept idées tout à fait indiquées, loin, très loin, du tourisme de masse. D’abord, se perdre dans les rues de Saint Florent le Vieil, classé Petite Cité de Caractère, et découvrir ses joyaux, à l’instar de son abbatiale surplombant le fleuve royal. Puis, à vélo, remonter la Loire, la redescendre en douceur en Kayak, ou alors naviguer, sur plusieurs jours, sur le dernier fleuve sauvage d’Europe à bord d’un bateau traditionnel et faire escale dans plusieurs villages… ou sur une île, sur un banc de sable. Ensuite, accéder à pied à un rocher surplombant la vallée de l’Evre. Le lendemain, comprendre tout à la fois l’histoire et la modernité d’un territoire fier de son passé et de ses talents d’aujourd’hui, comme celui de designer chaussure… Enfin, pour terminer, se lover dans le cocon douillet d’un château bicentenaire et bien se restaurer.

Saint Florent le Vieil, une petite cité de caractère aux fortes personnalités !

Située à peu près à égale distance d’Angers, de Cholet et de Nantes, Saint Florent le Vieil occupe un site exceptionnel au bord de la Loire, au sommet d’un éperon rocheux dénommé « Mont Glonne ». Haut lieu des guerres de Vendée, cette petite cité de caractère jouit d’un patrimoine historique remarquable à l’instar de son abbaye mauriste du XIVe siècle, avec l’abbatiale renfermant le tombeau de Bonchamps, commandant des armées vendéennes pendant l’insurrection. David d’Angers y a immortalisé par sa sculpture monumentale le célèbre geste de paix du Général envers les prisonniers républicains. Une exposition l’été retrace l’épopée vendéenne qui rappelle cette histoire française encore si douloureuse…

Saint Florent le Vieil offre également un point de vue saisissant sur la vallée de la Loire, et constitue un passage obligé pour celles et ceux qui empruntent la route de la Loire à vélo. Avec son hôtel, chambres d’hôtes et son camping, c’est une halte agréable et l’occasion peut être pour le visiteur attentif de faire la rencontre de joueurs du traditionnel jeu de boule de sable.

Enfin, comment ne pas parler de ce village si singulier sans évoquer son écrivain de renommée internationale et sa maison qui accueille chaque année des auteurs en résidence. Julien Gracq, unique auteur français à avoir refuser de recevoir le prix Goncourt, est un « gars du village » comme on aime à le dire ici. Traduit dans plus de 25 langues, le natif de Saint Florent le Vieil est reconnu dans le monde entier pour ses ouvrages publiés de son vivant dans la très réputée bibliothèque de la Pléiade. L’auteur de très nombreux ouvrages dont Le Rivage des Syrtes dévoile à travers ses textes son inclinaison pour la beauté qu’il a pu ici admirer : « Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler ! ».

Une croisière unique de quelques jours en toue cabanée… avec un marinier de Loire !

A 35 ans, Fabien Rollet a fait construire par un artisan local sa toute première toue cabanée pour proposer sur plusieurs jours en famille ou entre amis (jusqu’à 4 personnes) une aventure unique sur le dernier fleuve sauvage d’Europe. Avec cette envie de partager sa passion pour la navigation sur La Loire, à la rencontre d’une faune et d’une flore qui se laissent approcher qu’en toute discrétion. Et lorsque la navigation est terminée, le marinier laisse son bateau à ses passagers pour qu’ils profitent de la soirée et de la nuit en toute tranquillité, accostés à l’un des pontons d’un village ligérien. Avant de leur dire à demain, Fabien a pris soin préalablement de renseigner ses hôtes sur les bonnes adresses de restaurants, échoppes et autres bars et guinguettes.

Au petit matin, Fabien réapparait pour reprendre la navigation, pour quelques heures, d’escale en escale, s’arrêtant sur une île, ou sur un banc de sable afin d’admirer les oiseaux en toute quiétude : sternes, martins-pêcheurs, spatules, hérons, cormorans, aigrettes, tadornes… Coté poissons, si l’observation est plus difficile, la petite troupe pourra trouver dans un des restaurants du bord de Loire de quoi se délecter d’anguilles, lamproies, brochets, sandres… ou tout simplement de fritures d’ablettes et de gardons. De la demi-semaine (3 jours/ 3 nuits) à la semaine ou plus, Fabien a construit des parcours en amont et en aval de Saint Florent le Vieil. A bord, tout le confort moderne d’une mini maison tout en tenant à rester éco-responsable.

Découvrir l’univers de la création & de la fabrication de la chaussure française Made in Mauges

Les Mauges sont incontestablement un des territoires de l’hexagone les plus dynamiques avec un taux d’emploi très élevé grâce à ses « usines à la campagne ». Parmi les secteurs économiques les plus développés et qui distingue tout particulièrement les Mauges depuis des décennies : l’industrie de la chaussure, qui, au fil des ans, est devenue haut de gamme et écoconçue. Un musée est même consacré à cette spécificité régionale. On y découvre notamment tout l’art de la création et de la fabrication de la chaussure des Mauges, à travers ses machines, ses histoires…

Sessile, la sneaker « upcyclée » des Mauges, conçue et fabriquée par La Manufacture à Montjean-sur-Loire

La Manufacture, située dans les Mauges, fait partie aujourd’hui du Top 5 français des concepteurs et fabricants de chaussures. C’est l’aboutissement d’un savoir-faire qui a débuté en 1927 à Montjean-sur-Loire et qui se traduit en 2021 par un bureau d’études d’une vingtaine de personnes… Actuellement, La Manufacture, propriété du Groupe ERAM, emploie 140 personnes dont une centaine d’ouvriers qui fabrique près de 300 000 paires de chaussures par an, soit plus de 800 références pour une dizaine de marques telles que Le Coq Sportif, 1083, Jules & Jenn, Berthe Aux Grands Pieds, Archiduchesse… La Manufacture a même sa propre marque : Sessile. Il s’agit d’une basket écoconçue, c’est-à-dire un produit circulaire du fait qu’une partie des matériaux est recyclée, démontable, dont notamment la semelle. Une économie circulaire made in Mauges dont les salariés de Montjean-sur-Loire ne sont pas peu fiers… Dès que les conditions sanitaires le permettront, ils seront heureux d’accueillir à nouveau des visiteurs pour présenter leur savoir-faire !

Un combiné vélo/kayak dans Les Mauges : entre Loire et coteaux, un séjour nature et cool

Voici une idée originale pour une jolie balade au fil de la Loire le temps d’un week-end : un combi kayak et vélo en toute autonomie. En suivant l’itinéraire cyclable de La Loire à Vélo, destination le point d’embarquement situé à Champtoceaux en bord de Loire, à 30 minutes de Nantes. Là, Mathieu et son équipe de L.A. Kayak donnent tous les conseils nécessaires avant d’enfourcher le vélo et remontez la Loire à vélo vers Bouzillé (18km) ou jusqu’à St Florent le Vieil (26km). Le temps de profiter tout en pédalant des paysages sauvages et naturels du fleuve royal. Après une nuit dans un hébergement insolite, commence le lendemain une descente tout en douceur de la Loire en kayak en binôme ou en solo et avec des moniteurs. C’est parti pour quelques heures de pur bonheur. Une expérience en paddle est par ailleurs proposée.

Le cirque naturel de Courossé : balcon avec vue sur Les Mauges

Ici, la rivière Evre s’est frayée un passage dans la roche… Elle traverse Les Mauges jusqu’à la Loire. L’Evre est si sinueuse qu’elle parcourt 90 km alors qu’à vol d’oiseau la distance entre sa source et le fleuve royal n’est que de 40 km. Julien Gracq l’a si bien décrite dans son roman « Les Eaux Étroites ». Le plus beau méandre de l’Evre a formé un cirque naturel : le cirque de Courossé. Le rocher surplombe la vallée, la balade descend le rocher par un escalier jusqu’à la rivière. Le chemin de randonnée passe tour à tour par un passage à gué puis longe les ruines d’un ancien village meunier. Le cirque de Courossé est un exemple étonnant de « relief en creux ». L’Evre a creusé dans les schistes un cirque de coteaux abrupts.

Domaine de la Brûlaire : être choyé par toutes les équipes dans ce Versailles des Mauges…

Vivien Macé et Miguel Bertho, anciens restaurateurs nantais, se sont pris d’affection en 2019 pour le Domaine de la Brûlaire, un château enchanteur au cœur des Mauges, à Gesté. Leur ambition est clairement affichée : faire du séjour de leurs hôtes une parenthèse raffinée de leur arrivée jusqu’à l’au revoir. Et ils disposent pour cela de beaucoup d’atouts dans leur… chapeau, à commencer par Le 1825, leur restaurant gastronomique. Situé dans l’une des orangeries du domaine, il est dirigé par le chef de cuisine Matthieu Pasgrimaud, tout droit venu d’un restaurant étoilé à New York…

Quant aux chambres d’hôtes et aux salons, ils ont été complétement revisités par la décoratrice Pascale de la Cochetière qui a toutefois tenu à préserver les magnifiques tapisseries de papiers peints du 1er étage. Avec un service fait de plein de petites attentions, les équipes du Domaine ont pour mission de chouchouter les visiteurs avec beaucoup de délicatesse. Côté jardin, le Domaine de la Brûlaire s’étend sur un parc de cinq hectares avec des arbres bicentenaires, des glacières, des tonnelles… sans oublier les animaux du château qui se laissent gentiment caresser. Le Domaine est aussi parfaitement adapté pour le tourisme d’affaires et autres réceptions « au vert » avec des salles de réunions royales !

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide