Culture

Le mois du genre : L’Université d’Angers célèbre la deuxième édition du 13 au 31 Mars

Publié

le

Crédit MB – extrait de la pièce de théâtre « c’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde » qui sera présentée lors du mois du genre 2018

L’Université d’Angers organise la deuxième édition du mois du genre, cette manifestation se déroulera du 13 au 31 Mars avec plusieurs évènements organisés sur Angers et Cholet.

Afin de débattre et d’échanger sur la lutte contre les discriminations et stéréotypes de genre et en faveur de l’égalité professionnelle, l’Université d’Angers organise pour la deuxième année consécutive le mois du genre. Gratuit et ouvert à tous, le grand public pourra venir débattre et discuter avec les scientifiques et les artistes du 13 au 31 Mars prochain.

Le mois du genre, une manifestation soutenue et portée par les programmes de recherches GEDI (Genre et discriminations sexiste et homophobe) et la Mission égalité de l’Université d’Angers offre une nouvelle fois un programme chargé fait de rencontres, de discussions et de découvertes. Plusieurs conférences auront lieu, ainsi que des représentations théâtrales, des concerts, et des spectacles de danse. Parmi les représentations artistiques, le public aura droit à la pièce de théâtre des Filles de Simone « C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde », et de deux performances mêlant musique, danse et prestations scénographiques.

Les conférences seront au nombre de cinq, le débat portera cette année sur les règles, l’entreprenariat, Simone Weil, le bleu de travail (Cholet), ainsi que le gynécée dans la Grèce antique. Des sujets très variés sont proposés, ce qui a pour but d’attirer le maximum de personnes possibles. Le programme se poursuivra aussi par deux visites guidées du centre des archives du féminisme.

A noter aussi trois rendez-vous important de cette deuxième édition du mois du genre, la présentation du Master de l’Université d’Angers « Etudes sur le genre » et du web documentaire de GEDI « Discrimination sexistes et homophobes », ainsi que le colloque international « Les féministes et leurs archives (1968-2018) militantisme, mémoire et recherche ».

BOURON Mallory

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

80 + = 88