Politique

Lutte ouvrière. Meeting de Nathalie Arthaud à Angers le 18 mars

Publié

le

Les membres angevins de Lutte Ouvrière s’activent pour les prochaines échéances électorales. (Crédits photo TB)

À l’approche des présidentielles, le parti Lutte Ouvrière sur Angers se dévoile.

La candidate communiste, Nathalie Arthaud a obtenu 557 parrainages depuis le 7 mars validés par le Conseil Constitutionnel. Ainsi, elle sera au 1er tour des élections présidentielles le 23 avril prochain.

La candidate pour les élections présidentielles sera présente le samedi 18 mars à Trélazé exactement, à 19h, dans la salle Aragon, rue Joseph Bara. Pour ensuite repartir vers Rennes pour un nouveau meeting, le jeudi 23 mars, à 19h.

« Faire entendre le camp des travailleurs »

Le but du parti aux présidentielles ? « Faire valoir nos idées. On veut faire entendre notre discours contre le système capitaliste » explique Didier Testu, candidat Lutte Ouvrière aux législatives.

Le programme :

  • « Interdiction des licenciements, répartition du temps de travail entre tous ». C’est-à-dire, une baisse du temps de travail.
  • « Augmentation des salaires et des pensions ». C’est-à-dire une hausse de 300 € du salaire, le salaire ne doit pas être inférieur à 1 800 € nets.
  • « Abolition du secret des affaires ». Pour le parti, une transparence doit être faite sur les « comptes des grandes entreprises et des grands bourgeois ».

Voter pour Lutte Ouvrière, c’est ? « Faire entendre le cri de révolte contre le chômage, le travail précaire, les fins de mois difficile » revendique Didier.

Même si « nos idées ne s’obtiennent pas avec un programme électoral. Des luttes sont nécessaires pour y parvenir » admet Didier Testu.

Sept candidats aux législatives

Le parti Lutte Ouvrière a décidé des candidats pour les prochaines législatives dans le département :

  • Marie-Joseph Faligant, infirmière au CHU, pour la 1re circonscription du Maine-et-Loire.
  • Philippe Lebrun, retraité (enseignant), pour la 2e circonscription du Maine-et-Loire.
  • Patricia Peillon, postière, pour la 3e circonscription du Maine-et-Loire.
  • Didier Lize, cheminot, pour la 4e circonscription du Maine-et-Loire.
  • Denis Plard, ouvrier, pour la 5e circonscription du Maine-et-Loire.
  • Didier Testu, retraité (métallurgie), pour la 6e circonscription du Maine-et-Loire.
  • Céline L’huillier, enseignante, pour la  7e circonscription du Maine-et-Loire.

Pour l’instant, le parti n’a eu aucun député à l’Assemblée Nationale. Nathalie Arthaud avait récolté 0,56 % des suffrages pour les présidentielles de 2012. Elle avait recueilli 521 parrainages en 2012. La dynamique est plus forte pour 2017. À neuf jours de la fin des dépôts des parrainages, la candidate communiste a déjà 557 parrainages. Et recueille 1 % d’intentions de vote au coude-à-coude avec Philippe Poutou du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) selon un sondage réalisé le 5 mars par Kantar Sofres – Onepoint.

 

 

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

48 − = 41