Immobilier

En Pays de Loire, 127 000 logements ont pu être rénovés énergétiquement depuis 2016.

Publié

le

Crédit AM – De gauche à droite, Christelle Morançais, Mme Brionneau, Christian Gillet et Roch Brancour

Le plan de relance comprend un volet « rénovation énergétique ». L’enveloppe de celui-ci s’élève à 6,7 milliards d’euros. La Région déploie ce programme et présentait ce mercredi des résultats concrets d’opérations réussies. La Transition énergétique s’inscrit dans les priorités de l’action régionale en matière d’écologie.

Christelle Morançais, Présidente de la Région, Christian Gillet du Département et Roch Brancour pour Angers Loire Métropole se sont donnés rendez-vous chez une propriétaire du quartier des Justices à Angers qui a bénéficié de l’aide pour la rénovation énergétique de son logement.

Avec un revenu modeste, Mme Marionneau. souhaitait rénover son acquisition de 103 M2 qui affichait un « D », une trop mauvaise étiquette énergie. Après avoir contacté un guichet unique qui a pris en charge son dossier, l’ensemble de ses travaux ont été subventionnés soit 100% de sa demande et à hauteur de 22 000€. Les travaux ont débuté cette semaine : changement des huisseries, isolation extérieure et intérieure au programme. Après l’opération, « je ferais un gain de 60% d’énergie » assure la propriétaire ravie. Le logement passera de D à B. Mme Marionneau, bénéficie de la prise en charge à 100% des travaux de rénovation énergétique de sa maison dans le cadre du dispositif d’’Aide régionale aux économies d’énergie pour les particuliers (AREEP).

« Grâce à la mobilisation coordonnée de la Région avec l’Etat, les territoires et les acteurs de l’énergie,plus de 127 000 logements ont pu être rénovés énergétiquement depuis 2016. Vivre dans un logement bien isolé ne doit plus être un luxe, c’est pourquoi la Région renforce son engagement pour développer les programmes de rénovation énergétique et démocratiser l’accès aux travaux, et ainsi réduire l’impact environnemental des bâtiments, au bénéfice de tous nos territoires. », rappelle Christelle Morançais,présidente de la Région des Pays de la Loire.  

Le logement de 103 m² visité a été construit en 1920 et les propriétaires consomment 191 kWhep/m²/an. Le diagnostic réalisé par l’organisme Citémétrie a fait état d’une très faible isolation du logement. L’isolation par l’extérieur des murs côté cour et par l’intérieur côté rue, ainsi que sur le remplacement des menuiseries permettront de réduire le niveau de consommation énergétique du logement à 77 kWh/m².an, soit un gain de 60% sur les consommations d’énergies, supérieur aux 40% exigés par le dispositif AREEP.

Grâce à la prise en charge du montant des travaux, par les différents partenaires, la propriétaire occupante n’aura rien à débourser. Elle a ainsi pu bénéficier d’aides de l’Etat (ANAH et FART), la Région, d’Angers Loire Métropole et du Conseil départemental de Maine et Loire. 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 16 =