Environnement

Ouverture de la pêche du brochet et du sandre dans le Maine-et-Loire

Publié

le

Ouverture de la pêche du brochet et du sandre dans le Maine-et-Loire

Après une ouverture de la pêche 2020 du brochet décalée en raison du confinement imposé, la saison 2021 s’annonce sur des meilleurs auspices. L’ouverture de la pêche du brochet est prévue le samedi 24 avril à 6h26 sur l’ensemble des cours d’eau et plans d’eau du Maine-et-Loire, classés en seconde catégorie.

Les pêcheurs sont tout de même tenus de respecter les mesures sanitaires actuelles dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

Voici les mesures dérogatoires obtenues par la Fédération Nationale de Pêche en France auprès du Ministère de la Transition Ecologique (et vérifiées auprès des services de l’Etat de Maine-et-Loire) :
• Le pêcheur peut se rendre sur un lieu de pêche situé n’importe ou dans le département de résidence, sans limitation de distance.
• Le pêcheur peut se déplacer dans un département voisin dans un rayon maximum de 30 kilomètres autour de son lieu de résidence.

Les pêcheurs devront respecter les règles suivantes lors de leurs déplacements :
• Pêcher pendant le créneau de 6h à 19h (déplacements compris – la pêche de nuit n’est donc toujours pas autorisée).
• Se munir d’un justificatif de domicile et de l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case n° 7 (Activité physique, de plein air…).
• Ne pas oublier sa carte de pêche. Elle constitue la preuve de votre pratique tout comme son matériel. Elle pourra vous être demandée en cas de contrôle.

La présence des pêcheurs au bord de l’eau est importante car ils assurent un rôle de sentinelle. Ils peuvent ainsi faire remonter des cas de pollution, de mortalités piscicoles ou autres.

Cette ouverture de la pêche du brochet est un événement très attendu par les 35 000 pêcheurs du département, impatients de remettre les pieds au bord de l’eau. Espèce emblématique des basses vallées angevines, zones propices à sa reproduction, le brochet est un des poissons les plus recherchés du département. Il est possible de le débusquer dans de nombreux secteurs du département. Réputé pour sa combativité, il offre de belles sensations lors de sa capture et laissera à coup sûr un souvenir unique aux heureux chanceux !

La grande force du département est qu’il dispose d’un réseau hydrographique conséquent offrant un territoire important pour ses adhérents : fleuve royal, petites ou grandes rivières, lacs, plans d’eau, … il y en a pour tous les goûts ! A chacun sa stratégie pour tenter de pêcher les poissons carnassiers présents dans le Maine et Loire : brochet, sandre (voir page suivante), black-bass, silure, perche, aspe, etc. Aux 4 coins du département, le pêcheur trouvera son bonheur !

En fonction des envies, ils pourront s’adonner aux techniques de pêche de leur choix : pêche aux vifs ou aux leurres (plastiques, souples ou durs). Cette dernière est aujourd’hui une pratique très en vogue notamment auprès du jeune public. Certains feront le choix de pratiquer du bord ou à l’aide d’une embarcation (barque, float tube, kayak, …).

Ce 24 avril, ce sera aussi l’occasion de se ressourcer au contact de la nature et de profiter d’agréables moments dans cette période morose…

Le 15 mai, c’est l’ouverture de la pêche du sandre

Le sandre est également un poisson très recherché par les pêcheurs. Bien implanté dans le département, c’est une espèce qui n’est pas facile à capturer. Discret et méfiant, il nécessite beaucoup de finesse de la part des pêcheurs pour l’attraper.

Traditionnellement, l’ouverture de la pêche du sandre se déroulait en même temps que celle du brochet. Mais la Fédération et ses 37 Associations Agréés ont fait le choix de protéger cette espèce de 3 semaines supplémentaires par rapport au brochet. Le sandre entre dans sa période de reproduction entre les mois d’avril à fin mai. Il faut savoir que le sandre est vulnérable durant cette période et qu’il est facile de le capturer. En efffet, le mâle protège son nid et le défend en attaquant toutes les proies menaçantes. Un poisson pêché sur un nid, c’est quasiment sûr et certain que la reproduction de l’année sera perdue.

Les pêcheurs pourront tenter de pêcher ce poisson à partir du samedi 15 mai. Plusieurs techniques
sont possibles : avec des appâts naturels (poissons morts ou vivants) ou à l’aide leurres (souples,
métalliques ou durs).

Ces dernières années, le sandre reste présent dans nos cours d’eau avec des captures régulières
signalées. A noter, quelques gros poissons qui font rêver tout pêcheur…

Des actions de rempoissonnements importantes !

La Fédération et ses 37 Associations Agréées ont profité de la période entre novembre et février, pour faire une grosse opération de réempoissonnements sur l’ensemble du département. Ces actions sont possibles grâce aux cotisations des cartes de pêche.

Pourquoi ses actions de réempoissonnements ?

Le but est de continuer de dynamiser les populations piscicoles déjà présentes et de veiller au bon équilibre des milieux aquatiques.

Ces actions de repeuplement permettent aussi d’offrir des lieux poissonneux afin de contenter les pêcheurs du département. Différentes espèces ont ainsi été introduites : brochets, sandres, perches, black-bass, tanches, gardons ou carpes.

A noter : près de 3 tonnes de jeunes brochets de l’année (poissons d’une trentaine de centimètres – près de 15 000 individus) ont ainsi été relâchés sur l’ensemble du département. Le brochet connaît des difficultés pour se reproduire en raison du manque d’inondations ces dernières années. Sa reproduction est de plus en plus aléatoire. Ce poisson a besoin d’herbes comme support de ponte et doit aller sur des prairies ou des fossés pour faire son cycle de reproduction complet (entre 40 à 50 jours environ). L’hiver 2021 (janvier-février) aura normalement permis aux géniteurs de gagner leurs zones de reproduction et devrait permettre d’avoir de nombreux juvéniles (à confirmer dans les semaines à venir).

Une action spécifique d’empoissonnements en brochets sur la Loire a notamment été menée et financée par la Fédération de pêche de Maine-et-Loire avec près d’une tonne relâchée entre Villerbernier et Saint Florent le Vieil.

Réglementation 2021

Dates d’ouverture
Les dates d’ouverture sont validées par arrêté préfectoral. En 2021, voici les dates :

– brochet et black-bass : du 1er janvier au dernier dimanche de janvier et du 24 avril au 31 décembre

-sandre : du 1er janvier au dernier dimanche de janvier et du 15 mai au 31 décembre

Tailles de capture

Par arrêté préfectoral, des tailles minimales de capture sont fixées pour les espèces de poissons suivantes :
– brochet : 60 cm.
– sandre : 50 cm.
– black-bass : 30 cm.

Rappelons que la taille de capture est un outil réglementaire, pour permettre à certaines espèces (celles les plus prisées par les pêcheurs) d’avoir la chance de se reproduire au moins une fois avant d’être « capturables ». L’augmentation des tailles en 2017 a donc pour but de laisser davantage de temps à ces espèces pour se reproduire. Les poissons qui n’atteignent pas la taille légale de capture, doivent être obligatoirement remis à l’eau immédiatement.

Quota de capture pour les carnassiers

L’évolution de la réglementation a fixé, depuis 2017, un quota de capture pour les carnassiers (brochet, sandre et black-bass). Le prélèvement journalier par pêcheur est limité à 3 carnassiers (dont 2 brochets maximum). Cette mesure est nationale : elle s’applique donc sur l’ensemble du territoire français.

Cartes de pêche 2021

Avant d’aller à la pêche, il faut penser à prendre une carte pour pratiquer sa passion en toute légalité. Il existe divers types de cartes (annuelle, hedbomadaire, découverte, journalière, etc.) Deux solutions s’offrent au pêcheur pour se procurer sa carte : acheter sa carte en ligne sur le site www.cartedepeche.fr se rendre chez un dépositaire

En cas de contrôle, il est posible de présenter sa carte de pêche depuis un smartphone.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 5 =