International

L’iran met en avant une vidéo de l’arrestation de deux français à Téhéran

Publié

le

Capture Reuters

La télévision d’État iranienne a diffusé mardi 17 mai des images de ce qu’elle a décrit comme des détails de l’arrestation de deux citoyens français au début du mois, affirmant qu’il s’agissait d’espions qui avaient cherché à semer l’agitation.

La séquence télévisée montrait ce qu’elle disait être leur arrivée à l’aéroport international Imam Khomeini de Téhéran le 28 avril avec Turkish Airlines de Turquie, ainsi que leur arrestation alors qu’ils se rendaient à l’aéroport le 7 mai. Elle montrait également des images de surveillance d’un homme. Il serait l’une des deux personnes arrêtées dans une pièce arborant le drapeau du ministère iranien du Renseignement.

L’agence Reuters n’a pas pu vérifier les images de manière indépendante.

Le ministère iranien des Renseignements avait déclaré le 11 mai qu’il avait arrêté deux Européens pour avoir prétendument fomenté « l’insécurité » en Iran, mais n’avait pas révélé leurs nationalités.

Mardi, la télévision d’Etat a nommé Cécile Kohler, 37 ans, et son partenaire Jacques Paris, 69 ans, ajoutant que « les deux espions avaient l’intention de fomenter des troubles en Iran en organisant des manifestations syndicales ». La justice iranienne n’a pas encore commenté la question.

La France a condamné leur détention comme étant sans fondement et a exigé leur libération immédiate, dans un incident susceptible de compliquer les relations entre les pays alors que les pourparlers plus larges sur la relance d’un accord nucléaire sont bloqués.

Deux autres ressortissants français sont détenus en Iran pour des raisons de sécurité nationale, selon leurs avocats, pour des motifs politiques.

Des groupes de défense des droits ont accusé l’Iran d’essayer d’obtenir des concessions d’autres pays par le biais de telles arrestations. L’Iran a rejeté l’accusation à plusieurs reprises.

Les puissances occidentales exigent depuis longtemps que Téhéran libère ses citoyens, qui, selon elles, sont des prisonniers politiques.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement