Angers

Le Maire d’Angers passe la soirée avec les Noxambules.

Publié

le

Credit AM- Frédéric Béatse, Jean-Pierre Chauvelon et Rose-Marie Veron à la rencontre des Noxambules, hier soir.

Depuis la rentrée 2009, l’équipe des Noxambules arpente les rues le mercredi, le jeudi et le vendredi soir. Leur mission: aller à la rencontre des jeunes, établir un contact permettant d’aborder les questions liées à la consommation d’alcool et ses dangers, mais aussi éviter les débordements et les nuisances pour le voisinage.

En immersion hier soir à 22H , Frédéric Béatse, Maire d’Angers est allé à la rencontre des Noxambules.

Les Noxambules ? Des équipes qui circulent en ville la nuit, jusqu’à 3 h du matin. Ils vont à la rencontre des jeunes, expliquent les risques d’abus d’alcool ; comme de toutes addictions. C’est leur mission première. Mais, au cours de la discussion, ils peuvent aborder les questions d’incivilité. Ils travaillent les mercredis, jeudis et vendredis. Ils rencontrent en général une centaine d’étudiants par soirée voir plus.

Reportage avec les noxambules, ces équipes qui vont faire de la prévention dans le centre ville d’Angers. Une initiative financée par la ville et confiée à des associations.

Retour sur une nuit que nous avions passés le 25 avril dernier avec « les anges de la nuit » , quand un groupe de personnes ce réunit autour d’une table sur la Place du Ralliement, ce sont les Noxambules. Constitués de deux équipes, qui opèrent sur des créneaux horaires différents.

La première équipe investie les rues d’Angers entre 19h et 22h et la seconde entre 23h et 03h. C’est deux équipes donc, se retrouvent pour débriefer, la première équipe constituée d’étudiants, explique l’affluence des jeunes dans les rues, les soirées qui sont organisées, mais aussi le type de personnes.

Ce soir là, la première équipe a constaté qu’il y avait peu d’étudiants mais pas mal de lycéens dans les rues, en effet lorsqu’il y a les vacances scolaires, les étudiants ne restent pas souvent sur Angers préférant sans doute retourner dans leur ville natale.

Fin du débriefing, la première équipe s’en va, laissant le champs libre à la deuxième.

Installée autour d’une table Place du Ralliement, la deuxième équipe reste jusqu’à 23h, ce temps leur permet de discuter avec différentes personnes intriguées par leur présence. Sur la table, est présenté les outils des Noxambules, des préservatifs masculin et féminin, de l’eau mais aussi de la documentation sur les préventions en ce qui concerne l’alcool, la drogue et la sexualité. Des passants qui visiblement connaissaient le dispositif, les ont félicités pour ce qu’ils faisaient.

23h, il est l’heure de plier chaises et table, l’équipe s’en va à la rencontre des jeunes dans les rues d’Angers. Les Noxambules connaissent bien les points stratégiques de la ville, comme la Rue Bressigny, le Quai Ligny… mais ils leur arrivent aussi de prendre leur véhicule pour se rendre du côté de La Doutre, au Chabada, au Midstar, lorsqu’il y a par exemple des événements étudiants. Les Noxambules sont présents toute l’année de Septembre à Juin, toutes les semaines, selon les conditions météos bien entendu.

Le public cible des Noxambules, est bien évidemment les étudiants, lorsqu’ils aperçoivent un groupe de jeunes faisant la fête dans la rue, ils se rapprochent d’eux sans les déranger, l’équipe n’est bien sur pas là pour forcer les gens à parler avec eux. Les Noxambules s’intéressent tout d’abord aux gens avant de leur parler de prévention, ce temps d’échange n’est en aucun cas une discussion de moralisation ou de jugement. Les Noxambules ont une mission de prévention, ils discutent, écoutent, préviennent des dangers, conseillent lorsque les jeunes ont diverses questions et les réorientent vers des associations spécialisées.

Il est arrivé aussi aux Noxambules, d’être confrontés à des situations particulières, lorsque des bagarres éclatent ou qu’une personne ne se sente vraiment pas bien, dans un état de malaise, les Noxambules sont là aussi pour prévenir les pompiers ou la police, mais ce genre de situations est vraiment très rare selon eux et ils ont remarqués qu’il y avait une évolution sur l’entraide, une solidarité entre amis.

A 03h, la mission des Noxambules s’achève, ces anges-gardiens de la nuit, reprendront du service vendredi soir et cela jusqu’au mois de Juin, ils continueront leur prévention auprès des jeunes.

Avec Hugo QUINTON

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 + = 75