Sante

Hôpitaux : pour désengorger les urgences, leur accès pourrait être limité en Sarthe

Publié

le

DR – Un été difficile prévues pour les hôpitaux, la Sarthe trouve des solutions.

Cet été s’annonce particulièrement difficile à cause d’une possible nouvelle vague d’épidémie de covid, toujours avec un manque de personnel et un problème de recrutement.

L’Agence régionale de santé rappelle que « en cas d’apparition de symptômes, il convient de consulter prioritairement son médecin traitant », un moyen d’éviter les attroupements des patients aux urgences qui y viennent alors qu’une visite chez le médecin conviendrait.
S’il est indisponible, elle indique qu’il faut « aller voir le pharmacien, qui apportera des conseils, ou bien joindre la maison ou le centre de santé le plus proche de chez soi afin d’obtenir un rendez-vous ».

Selon l’ARS, « 80% des passages aux urgences, en forte hausse ces dernières années, sont des urgences relatives qui relèvent de la médecine de ville », une habitude qui serait historiquement ancrée en Sarthe, mais dont il va falloir se passer, selon Actu.

A cause de la pénurie en ressources humaines, « un accès aux services d’urgences serait régulé par le centre 15 avec un appel préalable pour éviter la surchauffe et maintenir des services d’urgences qui soient en capacité de réaliser leur coeur de métier, c’est-à-dire d’accueillir les urgences vitales, avérées, qui relèvent d’une prise en charge hospitalière, avec un plateau technique, un bloc opératoire, de l’imagerie lourde… » explique Guillaume Laurent, le directeur du centre hospitalier du Mans.

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide