Environnement

Sècheresse. Le Préfet de Maine-et-Loire prend de nouvelles dispositions.

Publié

le

DR

Les précipitations des dernières semaines se suffisent pas à résoudre la sécheresse, bien qu’elles ralentissent la dégradation de la situation. Le préfet de Maine-et-Loire prends des dispositions concernant les restrictions mises en place. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur depuis le 22 juin.

La dégradation de la situation climatique continue, bien qu’elle soit ralentie par les précipitation météorologiques des dernières semaines. De nouvelles mesures entrent en vigueur aujourd’hui et concernent les territoires à retrouver sur la carte, ci-dessus.

Les restrictions

Le classement d’une zone en vigilance nécessite l’autolimitation de tous les prélèvements et usages de l’eau. Pour la zone alerte, les agriculteurs ne peuvent irriguer de 10 h à 20 h (sauf exceptions). Pour les professionnels particuliers et les usages publics, il est interdit d’arroser les potagers, espaces verts, golfs ou encore de remplir les piscines ou les plans d’eau de 8 h à 20 h.

Le classement en zone alerte renforcée entraîne l’interdiction d’irriguer (sauf exceptions) pour les agriculteurs. Pour les usages professionnels, une réduction de 20 % des usages de l’eau nécessaire et une interdiction totales des usages non-nécessaires.

Concernant les eaux superficielles, sont en alerte renforcée : Le Layon, Hyrome, Aubance, Divatte, Couasnon, Romme

Pour le classement en zone de crise, il est interdit de prélever de l’eau (sauf exceptions). Aussi, l’arrosage des potagers des particuliers est interdit de 8 h à 20 h.

L’arrêté est consultable sur le site internet de l’État.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

88 − 83 =