Faits Divers

Orne : 33 ans plus tard, un homme avoue le meurtre de sa femme

Publié

le

La disparition de la femme, en 1989, n’avait jamais été signalée

Un homme de 62 ans avait avoué fin mai avoir tué sa conjointe près de Bellême (Orne), il y’a 33 ans. Aujourd’hui, il raconte son histoire.

La petite commune de La Chapelle-Souëf, dans l’Orne, peuplée de 247 habitants, était loin de se douter du crime dont elle avait été témoin en 1989. A la suite d’une longue enquête de la gendarmerie, un homme de 62 ans avait avoué en mai dernier avoir mis fin au jours de sa compagne avant de se débarrasser du corps. Au moment des faits, ils étaient parents de deux enfants, de 3 ans et 6 mois.

Assumant ses actes sans cacher sa honte, il a accepté de se livrer à des journalistes, fait assez rare pour être souligné. Ses propos ont été recueillis par nos compères de Ouest-France.

Les recherches du corps de l’épouse ont débuté ce mardi 28 juin.