Sarthe

Deux feux d’artifice pour la Fête Nationale au Mans

Publié

le

DR

À l’occasion de la fête nationale, Le Mans renoue avec sa tradition des grandes cérémonies militaires et une prise d’armes est organisée place des Jacobins mardi 13 juillet à 19h15. Cette cérémonie ouverte au public se déroulera sous le commandement du délégué militaire départemental, commandant du deuxième régiment d’infanterie de marine.

L’ensemble des forces de défense et de sécurité : le deuxième régiment d’infanterie de marine et sa garde, la police nationale, la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers, ainsi que les associations d’anciens combattants, participeront à cette cérémonie républicaine au cours de laquelle des décorations seront remises.

Seront présents :

  • Drapeau du deuxième régiment d’infanterie de marine et sa garde,
  • Compagnie à deux sections du deuxième régiment d’infanterie de marine,
  • Peloton de la gendarmerie nationale,
  • Détachement de motocyclistes de la gendarmerie nationale,
  • Détachement de motocyclistes de la direction départementale de la sécurité
    publique,
  • Section de sapeurs-pompiers volontaires et d’une section de jeunes sapeurs-
    pompiers du service départemental d’incendie et de secours de la Sarthe,
  • Porte-drapeaux des associations d’anciens combattants,
  • Batterie-fanfare des sapeurs-pompiers et la musique de la mairie du Mans.

A 22h30, deux feux d’artifice seront tirés depuis l’île aux sports et le stade Auguste Delaune (université). Les sites seront accessibles dès 20h00, des food trucks seront installés sur place.

Pour mémoire, si le 14 juillet est généralement associé à la prise de la Bastille en 1789, dans les faits, c’est la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 qui est officiellement commémorée en France depuis plus d’un siècle.

Quelle que soit l’année retenue, la date du 14 juillet marque l’adhésion de la République aux Droits de l’homme et le refus de tous les despotismes. « La chute de la Bastille, c’est la chute de toutes les Bastilles […], s’exclame Victor Hugo à l’Assemblée à la veille du vote de la loi […]. Le 14 juillet marque la fin de tous les esclavages, c’est la fête de toutes les nations. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + = 10