Technologie

L’Italie et Intel sur le point de conclure un accord de 5 Mds de dollars pour la construction d’un usine de semi-conducteurs

Publié

le

L’Italie est sur le point de conclure un accord d’un montant initial de 5 milliards de dollars (4,91 milliards d’euros) avec Intel pour la construction dans le pays d’une usine de conditionnement et d’assemblage de semi-conducteurs avancés, ont déclaré jeudi à Reuters deux sources informées des discussions. /Photo d’archives/REUTERS/Mike Blake

L’Italie est sur le point de conclure un accord d’un montant initial de 5 milliards de dollars (4,91 milliards d’euros) avec Intel pour la construction dans le pays d’une usine de conditionnement et d’assemblage de semi-conducteurs avancés, ont déclaré jeudi à Reuters deux sources informées des discussions.

L’investissement d’Intel en Italie s’inscrit dans le cadre d’un plan plus large annoncé par le fabricant américain de puces au début de l’année, qui prévoit d’investir 88 milliards de dollars pour augmenter les capacités de production en Europe, afin de réduire la dépendance de la région envers l’Asie et d’atténuer la pénurie qui a réduit la production dans le secteur stratégique de l’automobile.

Refusant d’être identifiées en raison de la sensibilité de l’affaire, ces sources ont déclaré que le gouvernement du Président du conseil démissionnaire Mario Draghi s’efforçait de conclure un accord d’ici fin août, avant les élections nationales anticipées prévues le 25 septembre.

Des sources avaient précédemment déclaré à Reuters que Rome était prête à financer jusqu’à 40% de l’investissement total d’Intel en Italie, qui devrait augmenter au fil du temps à partir des 5 milliards de dollars initiaux.

Les services de Mario Draghi et d’Intel ont tous deux refusé de commenter ces informations.

L’usine utiliserait de nouvelles technologies pour fabriquer des puces complètes à partir de tuiles.

Intel et le gouvernement ont présélectionné des sites potentiels dans deux régions italiennes, ont indiqué les sources, l’une d’entre elles précisant qu’il s’agit des régions septentrionales du Piémont et de la Vénétie.

La décision finale sur le lieu de construction de l’usine n’a pas encore été prise, ont toutefois précisé les deux sources.

Le gouvernement est également en discussions avec la société franco-italienne STMicroelectronics, les fabricants de puces taïwanais MEMC Electronic Materials Inc et TSMC, et l’israélien Tower Semiconductor, qu’Intel a racheté au début de l’année.

STMicroelectronics a signé le mois dernier un accord avec GlobalFoundries pour construire en France une usine de puces, un investissement de 5,7 milliards de dollars.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide