emploi

Coronavirus. En Pays de la Loire, la crise impacte de plein fouet la masse salariale selon l’Ursaf

Publié

le

Archives-Angers.

L’Urssaf, collecteur exclusif de données labellisées sur l’emploi salarié du régime général, dresse un bilan assez sombre de l’emploi en Pays de la Loire au cours du second trimestre de cette année.

La première moitié du second trimestre 2020 est marquée par le confinement généralisé instauré entre le 17 mars et le 10 mai visant à freiner l’épidémie de Covid-19. Des fermetures administratives d’établissements ont également continué au-delà dans certains secteurs et zones géographiques. Le chômage partiel ou les arrêts maladie ont été facilités par les pouvoirs publics.

Ces mesures ont conduit à enregistrer sur le trimestre la plus grande récession jamais observée en temps de paix. Elles affectent la masse salariale versée sur plus de la moitié du trimestre. « Cela se traduit par un recul très fort dans les Pays de la Loire : – 14,9 % par rapport au premier trimestre, lui-même en baisse de 3,0 % (r). Sur un an, le repli atteint 16,0 % » indique Fabien Berthelot, statisticien à l’Urssaf. Il ajoute également « avec – 0,4 % à fin juin 2020, les effectifs salariés du secteur privé reculent encore, de façon plus contenue ».

Les chiffres Clés

Evolution trimestrielle: 4 000 emplois

Intérim : + 16,3 % (6 500 postes)

HCR* : – 5,9% (-2 850 postes) *Hôtels cafés restaurants

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 − = 16