Social

Les syndicats CGT du SDIS 49 et du Département ont manifesté devant la préfecture à Angers

Publié

le

Les manifestants se sont rassemblés réunir le 18 novembre à 14h00 place
Michel Debré.

Les syndicats CGT du service départemental d’incendie et de secours de Maine-et-Loire (SDIS 49) et du Département n’ont pas cet horaire aux horaires, à la même heure, la question de la revalorisation du régime indemnitaire des personnels sera évoquée à ce moment même au Comité Technique pour les agents du conseil départemental.

«On constate des problèmes de reconnaissances des postes» explique Sébastien Delavoux, secrétaire général du syndicat SDIS 49. «Aujourd’hui nos agents n’ont pas de perspective de carrière, il y a un problème d’attractivité» poursuit-il.

S’ils se sont rassemblés en ce vendredi 18 novembre c’est pour manifester leur mécontentement par rapport à la question du temps de travail, de la rémunération des agents des filières administratives et techniques du SDIS , ainsi que les créations de postes actés en 2018, «Il reste des postes mais on ne les attribue pas» s’étonne Sébastien Delavoux. Même son de cloche chez les agents du Département où l’on réclame des augmentations salariales.

Chez les pompiers, «Il n’y a pas de perspective de carrière pour nos agents dans le département, un pompier au grade de sergent peut être rémunéré à la même hauteur qu’un pompier au grade de caporal en dans un autre département» rapporte le syndicaliste.

Les conséquences sont directes, certains agents préfèrent quitter leur caserne et partir s’installer dans le département voisin où ils seront mieux rémunérés.

Ce qu’ils regrettent, c’est aussi le manque de réactivité des autorités compétentes, «les réactions sont trop longues, on réclame des choses et les réunions pour en discuter ne se font que des mois après» regrette-t-il.

«Tout est une question d’argent, tant qu’on voit le service public comme une question d’argent on n’avancera pas, il faut voir ça comme un service public au bénéfice des autres» conclue Sébastien Delavoux.

Aujourd’hui, le SDIS 49 attend toujours une augmentation de ses ressources pour qu’ils puissent assurer ses missions. Après plusieurs journées de mobilisations, le SDIS 49 estime que les avancées ne sont toujours pas à la hauteur des attentes.

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide