Economie

La CFDT de Maine-et-Loire apprécie l’ouverture des commerces ce dimanche

Publié

le

Comme l’a annoncé le préfet de Maine-et-Loire ce vendredi 27 novembre, les commerces sont autorisés à ouvrir ce dimanche 29 novembre. La CFDT de Maine-et-Loire apprécie cette initiative et envisage l’ouverture des dimanches suivant.

Ce samedi 28 novembre marquera le début de l’assouplissement du confinement avec la réouverture des commerces dit « non-essentiels ». Le préfet de Maine-et-Loire a, par ailleurs, autorisé l’ouverture de ces commerces ce dimanche 28 novembre pour « soutenir l’emploi dans un contexte économique extrêmement compliqué pour les commerces, et dont la période qui s’ouvre est décisive. Mais aussi pour permettre d’étendre les créneaux d’ouvertures de ces commerces pour limiter les flux importants de clients sur les mêmes horaires et ainsi protéger les salariés » indique la CFDT de Maine-et-Loire. Celle-ci rappelle ses demandes en particulier pour les 4 prochains week-ends et demande « le respect des mesures sanitaires par les clients pour ne pas mettre en danger les salariés et les autres clients. Les magasins doivent s’organiser pour que ce ne soient pas les salariés qui vendent et en même temps doivent faire la sécurité« . Elle appelle également à « une vigilance toute particulière pour la gestion des éventuelles incivilités et une vigilance particulière des employeurs sur les équilibres vie professionnelle / vie personnelle de leurs salariés. Le volontariat pour le travail du dimanche doit rester la règle« . La CFDT sera « très vigilante sur ce point » déclare-t-elle. Elle rappelle également « que les contraintes notamment liées à la garde d’enfants et au transport doivent être prises en compte. Des solutions ou des contreparties doivent être proposées par les employeurs et les collectivités« .

Pour la CFDT, « le dialogue social territorial est nécessaire pour passer ces étapes, c’est pourquoi après le 1er dimanche d’ouverture« . La CFDT Maine-et-Loire a également demandé qu’une réunion soit organisée avec les représentants des commerçants et des salariés, pour en faire le bilan et voir s’il y a des choses à réajuster.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − 57 =