Manche

Covronavirus : un conseil sanitaire se tiendra lundi

Publié

le

Archive Credit AM – Christophe Béchu et le Premier Ministre Jean Castex à Angers.

Le Premier ministre a fait cette annonce lors d’un déplacement à Angoulême alors que la présence du variant Omicron est désormais officielle dans l’Hexagone et que le variant Delta est responsable de l’aggravation de l’épidémie à trois semaines de Noël.

Le gouvernement attentif à la situation. Alors que le variant Omicron est officiellement Jean Castex a annoncé, jeudi 2 décembre, la tenue d’un nouveau conseil de défense sanitaire lundi prochain en fin de matinée.

L’objectif : « Voir s’il y a lieu de prendre des mesures supplémentaires », a déclaré le Premier ministre, alors que la situation en France se dégrade en raison du variant Delta du Covid-19. Cette cinquième vague de la pandémie est « particulièrement forte » et « la situation est préoccupante », a-t-il ajouté, en citant des chiffres orientés à la hausse, dont une « progression de 60% des cas constatés en une semaine ».

« Il y a toutes les doses qu’il faut »

« Nous restons extrêmement vigilants », a abondé le ministre de la Santé Olivier Véran, en s’appuyant sur les modélisations de l’Institut Pasteur qui prévoient 3 000 malades du Covid en réanimation mi-décembre, contre près de 2 000 actuellement. « Nous ne laisserons pas la pression monter trop haut » dans les hôpitaux, a souligné le ministre, répondant à une question sur un possible retour des jauges dans les établissements recevant du public, à commencer par les cafés et restaurants.

En attendant, Jean Castex a renouvelé ses appels à la vaccination, en assurant que « personne ne sera laissé sans possibilité de faire son rappel avant l’échéance du 15 janvier« , date à laquelle le passe sanitaire commencera à ne plus être valable pour les personnes n’ayant pas reçu d’injection complémentaire dans les temps impartis. « Il y a toutes les doses qu’il faut », a insisté le chef du gouvernement, en ajoutant que « de nombreux créneaux de rendez-vous vont ouvrir dans les prochains jours ».

Depuis l’ouverture à tous les Français de plus de 12 ans de la dose de rappel jeudi dernier, « un total de 4,5 millions de rendez-vous ont été pris » s’est félicité le Premier ministre. Il a également relevé que le nombre de premières injections repartait à la hausse, alors que six millions de Français éligibles, dont 1,2 million de plus de 65 ans, n’ont toujours reçu aucune dose.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 − = 46