Sarthe

Plus de 1000 armes et 17 000 munitions abandonnées après la collecte nationale en Sarthe

Publié

le

DR – Plus de 1000 armes et 17 000 munitions abandonnées après la collecte nationale en Sarthe

L’Etat a organisé pendant une semaine, une campagne nationale d’abandon d’armes. Elle s’est achevée ce vendredi 2 décembre. En Sarthe, plus de 1.000 armes et 17.000 munitions ont ainsi été abandonnés par des particuliers.

La préfecture de la Sarthe a dressé, le vendredi 2 décembre 2022, le bilan de l’opération nationale d’abandon simplifié d’armes, et indique que la mobilisation a été sans précédent. Les Sarthois ont pu se rendre, pendant une semaine, dans trois points de collecte différents pour confier aux services de l’État des armes et des munitions. Au total, ce sont 17 526 munitions et 1 340 armes ont été abandonnées, pour être exact : 1.065 armes d’épaules, 219 armes de poing, 56 autres armes à feu et de défense. Parallèlement, 404 armes non enregistrées ont ainsi pu être répertoriées. D’après le communiqué de la Préfecture, les armes et munitions seront détruites.

Au-delà de cette opération exceptionnelle, « l’enregistrement de l’arme héritée ou détenue restera possible dans le système d’information sur les armes (SIA) », assure la préfecture de la Sarthe. L’abandon d’armes peut s’effectuer toute l’année auprès des commissariats et brigades.

« Cette action a largement contribué à renforcer la relation et la confiance entre la population et les forces de sécurité intérieure autour de l’objectif partagé de sécurité publique. Elle participe grandement à prévenir les violences intrafamiliales, les accidents domestiques et les vols d’armes« , se félicite l’institution qui salue « l’engagement et le sens des responsabilités de [ses] concitoyens ».

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide