Justice

Un détenu fabriquait son propre alcool dans sa cellule à Argentan

Publié

le

DR – Un détenu fabriquait son propre alcool dans sa cellule à Argentan

Lors de la fouille de sa cellule, l’administration pénitentiaire d’Argentan, dans l’Orne, a découvert 30 litres d’alcool fabriqués par un détenu qui recelait une clé USB.

Lors de la fouille de sa cellule, l’administration pénitentiaire d’Argentan a découvert 30 litres d’alcool fabriqués par un détenu qui recelait une clé USB.

Vendredi 25 novembre 2022, la chambre des appels correctionnels de la cour d’appel de Caen a confirmé les trois mois de prison ferme supplémentaires dont avait écopé un homme de 28 ans pour le « recel » d’une clé USB au centre de détention d’Argentan.

Le 8 décembre 2017, une fouille programmée de la cellule de Cédric avait en effet permis de découvrir la présence de cette clé. Selon lui, un autre détenu lui avait confiée et n’effectuait qu’une mission de gardiennage. Il a expliqué ne pas savoir ce qu’elle contenait ni pourquoi il devait la garder.

Lors de la fouille de sa cellule, l’administration pénitentiaire a également découvert la présence de 30 litres d’alcool de sa confection qu’il avait fabriqués en gardant des fruits qui macéraient dans un seau, a-t-il été dit au cours des débats. D‘après Le Journal de l’Orne, Cédric n’était ni présent ni représenté par un avocat à l’audience.

Il a été condamné à dix ans de réclusion criminelle et avait déjà été condamné huit fois avant ces faits. Avec ces conditions, la peine prononcée en première instance paraissait adaptée pour l’avocat général. Le juge a suivi ses réquisitions et a confirmé la peine de trois mois de prison en aménagement la peine dans la foulée. La clé USB a été confisqué.

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide