Angers

L’anjou va pouvoir stabiliser sa dette cette année

Publié

le

En préambule de la session budgétaire du Conseil général de Maine-et-Loire pour 2013, la collectivité profitera de recettes complémentaires provenant de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises pour un montant de 9,79 millions d’euros.

« Avec cette enveloppe complémentaire, on va pouvoir stabiliser la dette » espère Michel Piron, conseiller général UMP, rappelant que «48 millions d’euros sont réservés chaque année au remboursement de l’emprunt », du côté de l’opposition, on préférerait « affecter les 10 millions d’euros de recettes prévues à la fois sur le social, le logement, les investissements routiers et le désendettement »

Le volume d’emprunt du département passera de 38 à 31,5 Millions d’euros cette année.

Côté fiscalité, il faudra attendre mars prochain pour connaitre les taux d’imposition du département dans l’attente de derniers réglages budgétaires.

Cet après midi, les conseillers généraux devront débattre au sein de l’assemblée pour la création de 60 emplois d’avenir.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

59 − = 56