Manche

Éolienne. Stéphane Bern s’en prend à Barbara Pompili.

Publié

le

Stéphane Bern s’est insurgé contre la décision de faire construire des éoliennes dans la Manche, qui pourrait faire perdre la mention inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

C’est bien connu, Stéphane Bern est un fervent opposant aux éoliennes. Alors quand ces dernières menacent un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’ancien journaliste sort de ses gonds.

La raison ? Le Conseil d’État a validé la construction d’un parc éolien à 30 kilomètres des Tours Vauban situées sur la commune de Saint-Vaast-la-Hougue, dans la Manche. Les deux sites, situés en bord de mer se font face, malgré la grande distance entre les deux sites. Ce parc éolien risquerait selon les experts d’entraver la vue et de faire perdre la mention « inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO » acquise en 1929.

Sur Twitter, Stéphane Bern n’a pas manqué de qualifier la décision de « folie » et de s’en prendre à Barbara Pompili, la ministre de la Transition Écologique en affirmant qu’elle « portera une lourde responsabilité devant l’Histoire ».

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 22 = 24