Citoyenneté

Angers : Le Trois Mâts poursuit son voyage collectif au long court dans les mots et les histoires

Publié

le

Bastien Moh, en action pour le Trois Mâts. Crédit : Maison de quartier Le Trois Mâts

Malgré la crise sanitaire, la maison de quartier et centre social, Le Trois Mâts, a maintenu son projet Mille et un Mâts avec l’auteur-compositeur Bastien Moh.

Initié en octobre 2020, la maison de quartier et centre social des Justices, Le Trois Mâts, a maintenu son projet Mille et un Mâts. Un projet porté par Bastien Moh, auteur compositeur en immersion dans le quartier des Justices. Ce dernier anime des ateliers de création pour jouer avec les mots et inventer, partager, raconter nos histoires individuelles, notre histoire commune, à bord du Trois-Mâts en chantier
(enchanté). Ces actions sont destinées à l’Accueil de loisirs et l’espace enfance famille du Chêne Magique, des habitants, l’école Pierre-Louis Lebas, les résidences pour personnes âgées Les Justices et Pablo Picasso ainsi que le collège Félix Landreau.

Inventer

Chaque groupe invente selon ses envies, à l’écrit ou à l’oral, en interaction avec l’artiste à partir de mots tels que « Trois, Mâts, Chêne Magique, à partir de récits de vie, à partir des chansons de Bastien Moh…« . Le mercredi 2 juin, toutes ces inventions seront dévoilées au grand publique, suivi d’un concert de Bastien Moh. L’objectif pour le Trois Mâts est de « maintenir les liens entre habitants, animer une correspondance entre les générations, c’est possible grâce aux outils numériques. Ainsi, au fil des ateliers, les participants s’échangent leurs créations et se stimulent à distance pour contribuer à l’émergence d’une histoire collective« .

Opération Cartes postales

L’autre opération phare du Trois Mâts est L’opération cartes postales 2021. Celle-ci se prolonge en février avec 8 cartes à messages, créées par le Trois-Mâts, qui sont à disposition à l’accueil de la Maison de Quartier et sur les temps de proximité autour du vélo cargo, pour s’échanger des souhaits. « Après une année 2020 très perturbée et l’absence d’événements qui rassemblent, les salariés et les bénévoles organisent une correspondance entre adhérents et vers les habitants. Ces cartes sont réalisées à partir de photos et de peintures de l’atelier arts-plastiques, du club photo de la Madeleine et du stage photo jeunesse de l’été dernier » explique la direction de la Maison de quartier. Le Trois-Mâts collecte les cartes écrites et organise des brigades de facteurs pour les distribuer dans les boîtes aux lettres.

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1