Angers

La Levée de la Loire, le bio au Salon des Vins de Loire à Angers.

Publié

le

Credit AC. La Levée de la Loire, le bio au Salon des Vins de Loire à Angers.

Credit AC. La Levée de la Loire, le bio au Salon des Vins de Loire à Angers.

La Levée de la Loire est un salon au cœur du Salon des Vins de Loire d’Angers, qui débute aujourd’hui jusqu’à mercredi .Installé auparavant aux Greniers Saint-Jean, c’est sa deuxième édition au sein du Parc Expo, qui lui laisse une aile entière pour se développer. Rencontre avec Jacques Carroget, président de l’Association interprofessionnel des vins bios du Val-de-Loire (AIVBVL).

L’AIVBVL est une association affiliée à France Vins Bios dont l’objectif principal est de faire la promotion des produits viticoles biologiques. Associé depuis 5 ans au Salon des Vins de Loire  « c’est un partenariat qui forme une belle dynamique et donne une offre plus étoffée » nous explique Jacques Carroget. « La Levée de la Loire c’est 140 exposants vignerons, plus 50 de notre partenaire Demeter et 400 exposants membres d’AIVBVL dans l’ensemble du Salon ». La Levée de la Loire est depuis 2 ans mise en avant avec une exposition au sein du Salon du Parc Expo alors qu’auparavant elle prenait place à l’exposition des Greniers St Jean. Mais les choses ont évolué et une volonté politique de rendre les Salons plus en lien les uns avec les autres les ont rapprochés et ​​désormais les vins bios sont mélangés aux autres exposants. Cette année la Levée de la Loire a même permis à chaque exposant affilié d’inviter un ami vigneron cultivant de façon bio. C’est ainsi que le salon compte aujourd’hui des exposants venant de partout en France et même parfois de l’étranger rendant l’exposition encore plus attractive.

Autre partenaire de l’AIVBVL, c’est Demeter qui s’invite au Salon avec sa philosophie de Biodynamie. Demeter est un label qui existe depuis 1932 et est à la pointe des exigences bios. 50 exposants venus du monde entiers y dévoilent leurs produits, fruits d’une éthique et d’une patience rare. Les vins issus du label respectent tous un cahier des charges fourni, le tout dans une approche holistique de la culture viticole. « Le processus viticole doit être parfaitement intégré dans le milieu » présente Jacques Carroget, « l’homme doit être respectueux comme acteur de l’écosystème dans lequel il évolue au même titre que la faune et la flore ». Ce respect de la Terre se retrouve chez tous les exposants de la Levée, « derrière chaque domaine il y a une personnalité, il faut avant tout que ça soit convivial ». La Levée de la Loire permet au Salon un renouvellement au succès retentissant « dès midi toutes les plaquettes de visite étaient distribuées ». Nul doute que la Levée permet un bon élan économique pour les vignerons exposants, « c’est toute la région qui y gagne ».​​

Axel Chouteau

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 2