Education

50 classes menacées de fermeture à la rentrée 2024 en Sarthe

Publié

le

Seulement 7 ouvertures de classes, pour 50 fermetures. C’est ce que prévoit la carte scolaire pour la rentrée 2024 en Sarthe. Ce projet suscite l’opposition des syndicats, qui appellent à un rassemblement jeudi 8 février.

Présentée le 30 janvier dernier, la carte scolaire pour la rentrée 2024 dans le département de la Sarthe a suscité l’ire des syndicats. La FSU, le SE UNSA, la FNEC FP FO, et le SGEN CFDT ont voté unanimement contre ce projet : « une école publique qui abandonnerait, si ces 50 classes étaient fermées, le maillage territorial qu’elle a su protéger (38 fermetures dans le rural) et qui touche aussi durement les quartiers populaires », regrettent-ils, d’après Actu Le Mans.

Baisse de la démographie : motif de fermeture ou fenêtre d’amélioration des conditions de travail

Sept classes pourraient être supprimées rien que pour Le Mans, alors que sur l’ensemble du département… sept ouvertures sont envisagées. La justification avancée pour ces fermetures est la diminution des effectifs scolaires. Une invocation de la baisse démographique, que les syndicats rattrapent en vol, estimant que celle-ci « devrait urgemment servir à améliorer les conditions d’étude des élèves et de travail des personnels ».

Le Conseil Social Administratif prévu pour le jeudi 8 février sera boycotté par les syndicats, qui appellent à un rassemblement devant la préfecture du Mans à 18h. Cette mobilisation fait suite à une grève nationale, une semaine auparavant, soulignant l’ampleur de la mobilisation pour le réseau éducatif dans le département de la Sarthe.