Angers

Le Modem à Angers en ordre de marche pour les municipales ?

Publié

le

Françoise Le Goff, Bernard Dupré et Rachid Belkala ont présentés ce matin le projet de territoire angevin du Modem

Ce matin à 11h, Le Modem à Angers réunissait la presse locale. On aurait pu s'attendre à des annonces à la veille de prochaines élections municipales, rien de tout cela, les centristes continuent de réflechir. Après 5 mois de travail, le Modem a lancé une réflexion afin de définir ses orientations avant que ne débutent les débats des élections municipales.

Le processus d’élaboration de ce projet a débuté de novembre 2012 à mars 2013, ces études ont été conduites en trois angles : l’Economie, le Lien Social et la Solidarité, le Cadre de vie. 150 propositions sont en cours d’acheminement.

Ce projet de territoire angevin, est un ensemble d’orientations qui serviront de repères, de références, elles structureront les projets municipaux du Modem.

« C’est un projet de rassemblement mais aussi, un projet centriste », explique Bernard Dupré.

Pour le Modem, les raisons de ce projet sont dû aux mutations économiques provoquées par la mondialisation, et le développement du numérique, aux mutations écologiques et sur la question de la gestion des ressources, aux mutations sociologiques liées au vieillissement de la population. L’amenuisement des ressources des collectivités et leurs capacités d’investissement mais aussi, la stagnation économique qui augmente, avec un chômage croissant et de la baisse des revenus.

Le Modem estime que l’économie est une compétence majeure de la région, Angers Loire Métropole doit se positionner en tête de réseau et s’engager sur les fondements économiques, créer une dynamique collective entre tous les élus régionaux du territoire angevin, « pour construire un avenir, une démarche ». Une coopération entre Angers Loire Métropole et le département par le biais du comité d’expansion est nécessaire.

En ce qui concerne l’emploi, le mouvement démocrate pense que l’engagement d’Angers Loire Métropole envers les filières d’excellence doit être poursuivi en gardant les pôles de recherche dans les secteurs du végétal, de l’électronique, de la santé et des services.

Pour la solidarité et le lien social, le Modem veut que le territoire s’attache à l’apprentissage des acquis fondamentaux pour les jeunes les plus fragiles, une école de la deuxième chance. Les jeunes de 18 à 25 ans, pourront quant à eux, de façon expérimentale bénéficier d’une embauche ponctuelle. Le maintien à domicile des personnes vieillissantes sera une priorité pour le Modem, en développant des alternatives aux maisons de retraite en facilitant les initiatives locales pensions de familles, et l’idée de la création de MACPA (maison d’accueil citadine pour personnes âgées).

Le Modem a constaté une fuite de l’habitat individuel vers les périphéries lointaines, pour eux, « il faut stopper l’étalement urbain et densifier la première couronne en répondant aux attentes des angevins » déclare Rachid Belkala. Plusieurs projets sont à promouvoir pour améliorer le cadre de vie des quartiers comme, la reconstruction de la patinoire d’Angers, moderniser les abords du stade Jean Bouin, place la foire Saint Martin à l’extrémité d’une ligne de tramway et réaménager la place La Rochefoucauld.

Ce projet amènera un débat de pré-campagne, puisqu’il n’y pas ici la totalité des projets, mais aussi, un rassemblement qui doit se faire au niveau du centre, puisqu’en termes d’adhérents, sur la section d’Angers uniquement, les dirigeants en dénombre entre 150 et 200 personnes.

Hugo QUINTON

jfdghjhthit45

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022 crédit rapide