Angers

Une première heure de stationnement gratuite attendue (entre autres) à Angers

Publié

le

Archives - Angers Info est allé à la rencontre des angevins, l’occasion de recenser plus largement les différentes attentes autour du mandat de leur nouveau maire, Christophe Béchu.

Archives – Angers Info est allé à la rencontre des angevins, l’occasion de recenser plus largement les différentes attentes autour du mandat de leur nouveau maire, Christophe Béchu.

Moins d’une semaine après le second tour des élections municipales à Angers, c’est donc Christophe Béchu qui enfilait vendredi dernier, et pour la première fois, sa nouvelle écharpe de maire. Exit sa retentissante victoire dans le combat politique du mois de mars, le nouveau maire d’Angers est désormais attendu par ses administrés sur la tenue de ses différents engagements pris pendant la période électorale. Au cours de sa campagne, Christophe Béchu avait ainsi défini dix actions à réaliser comme prioritaires. Parmi elles, une mesure qui concerne tous les angevins, quotidiennement, en qui consiste à instaurer sans plus attendre la gratuité pour la première heure de stationnement dans les parkings de la ville.

Comment cette nouvelle mesure est-elle accueillie par les angevins ? Pour le savoir, Angers Info est allé à leur rencontre, l’occasion de recenser plus largement les différentes attentes autour du mandat de leur nouveau maire, Christophe Béchu.

Dans l’ensemble, l’idée d’une première heure de stationnement gratuite semble tout d’abord faire l’unanimité parmi les quelques premières personnes interrogées à ce sujet. C’est le cas pour Pierre, cet angevin de 27 ans, qui entrevoit « des économies assez importantes » à travers cette nouvelle mesure. Habitant hors de l’agglomération angevine mais amené à se rendre régulièrement dans le centre-ville, la gratuité de la première heure devrait permettre, pour lui, « d’adoucir considérablement la note du stationnement » qu’il juge parfois « un peu salée, (…) même pour 2 ou 3 heures seulement ». Même son de cloche auprès de Christine, 53ans et commerçante dans le centre-ville d’Angers, pour laquelle cette mesure devrait rendre le centre-ville « encore plus accessible, plus attractif », même si elle déplore le fait que cette dernière soit « davantage destinée aux visiteurs », elle qui s’acquitte du prix d’un forfait de stationnement trimestriel, pour lequel la gratuité de la première heure ne s’appliquera pas.

Mais certains ne semblent pas tout à fait conquis par l’idée de cette nouvelle mesure, comme Joël, 41ans, qui y voit surtout « une belle promesse de campagne ». « On nous parle de covoiturage, de bus et de tram avec les parkings-relais, et tout à coup on devrait reprendre notre voiture pour venir profiter d’une remise de 2 euros.. ? » s’interroge-t-il.

Puis d’autres interrogations apparaissent, au fil des questions, jusqu’à venir éclipser la question du coût du stationnement dans la ville. Dans ce sens, Magalie, 37ans et mère de 2 enfants, admet que la gratuité de la première heure de stationnement n’est pas sa première préoccupation. « J’utilise le tramway tous les jours et je ne suis donc pas vraiment concernée par les problèmes de stationnement » reconnaît-elle tout d’abord. « J’attends surtout du nouveau en matière de rythmes scolaires » confie-t-elle ensuite. Affaire à suivre, donc, puisque parmi les engagements prioritaires du nouveau maire figure également l’organisation d’un « Grenelle des rythmes scolaires » avec les familles, enseignants et autres personnels ou associations concernés. Autre témoignage et autre préoccupation, avec Théo, étudiant de 22ans, qui craint lui de voir Angers devenir une ville à « la présence policière démesurée», en écho à l’idée de la mise en place de caméras de surveillance dans le centre, mais surtout à l’engagement du nouveau maire de modifier les horaires de la Police municipale, dans le but de mieux assurer la sécurité le soir et la nuit. « Angers est une ville plutôt calme, je ne pense pas qu’on puisse y parler de réelle insécurité » avance ainsi Théo, qui estime que « l’investissement dans ces mesures sécuritaires n’est pas d’une utilité première ». Enfin, si les préoccupations sont diverses au fil des personnes interrogées, le sujet au centre des plus nombreuses attentions semble être celui de la propreté, puisque la mise en place d’un plan d’urgence voirie-propreté figure également parmi les engagements prioritaires de Christophe Béchu pour la ville. En effet, de nombreux avis recensés font de cette propreté « une condition primordiale pour le bien-être des habitants » ou encore « un aspect essentiel dans une perspective d’attractivité de la ville ».

Ainsi, si le stationnement dans la ville d’Angers est une question importante pour ses habitants, elle ne saurait éclipser bon nombre d’autres préoccupations qui la dépasse, et si la première heure gratuite sur les parkings de la ville est attendue, elle ne semble pas constituer aujourd’hui une véritable priorité pour les angevins.

Corentin Thiere

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Copyright © Angers Info 2019 Trouver la meilleure assurance vie avec Finance Héros ! Comparatif des meilleurs PER 2022