Gastronomie

La recette de cuisine du jour. Flan de carottes vanillées

Publié

le

 Flan de carottes vanillée, démoulé ou non

Flan de carottes vanillée, démoulé ou non

Plus jamais vous n’aurez à hurler « Manges tes carottes !!! » ou à menacer, « Tu le veux ton Kinder Pingui ??! Alors mange tes légumes ! » Ce délice de légeretté et de douceur est la solution idéale, à adapter à tout les légumes possibles et imaginables !

Pour 4 personnes

400g de carottes (poids net)

4 oeufs

40 cl de crème

1/2 gousse de vanille

Matériel spécifique : mixeur plongeant ou à cuve

Mettez deux casseroles d’eau à chauffer. Salez en une, qui servira à cuire les carottes. On n’oublis pas de couvrir ! Préchauffez votre four à 160° maximum.

Pendant ce temps épluchez et parez vos carottes, et taillez les . Plus vous coupez finement plus le temps de cuisson sera court. Lorsque l’eau de la casserole salée bout, plongez y les carottes taillées.

Pendant ce temps, préparez un plat, à hauts bords, allant au four, et vos petits moules. Le plat accueillera l’eau bouillante de la seconde casserole, non salée, pour servir de bain-Marie aux petits moules, dans lesquels sera versé l’appareil (le mélange comme vu hier) du flan. Beurrez les petits moules. « plus c’est beurré, plus c’est facile à démouler ! » me disait un chef-pâtissier (les pâtissiers aussi sont très poetiques), alors allez y, mais sans excès évidemment, laissez un peu de place pour le flan.

Une fois cuite, égouttez les, et mixez les, ajoutez l’oeuf, la crème et les grains de vanille (pas la gousse, elle ne se consomme jamais), mixez une nouvelle fois, et moulez. Versez ensuite l’eau bouillante, au 3/4 (pas avant, sauf si vous aimez la pêche aux canards, version petits moules) et enfournez le tout, avec précaution, tant pis si le four perd un peu en température.

« On ne jette rien! » : Vous pouvez utiliser l’eau de cuisson pour le bain-Marie, mais vous moules seront sales à l’extérieur, si vous démoulez, aucun problème, mais sinon, préférez l’eau propre !

« Tricher c’est mal, oui mais ! » : Plus vous ajoutez d’oeufs à votre base, plus vos flans seront « béton ». Si vous avez peur de louper le flan de belle-maman qui vient déjeuner samedi, ajoutez en un ou deux de plus à la masse totale, mais pas trop, le goût prend très rapidement le dessus sur tout le reste.

La cuisson est lente, prévoyez entre 30minutes et 1h selon la taille de vos moules. Comme un gâteau, le couteau planté à coeur doit être propre. Vous pouvez vous amuser à faire des moelleux, en diminuant le temps de cuisson. Démoulez, ou pas, et c’est prêt !

A retenir : Toutes les variantes imaginables sont possibles, si vos enfants ou amis ont le brocoli ou les lentilles en horreur, cela fonctionne tout autant ! Attention cependant, le flan de tomates est reservé aux habitués, contenant beaucoup d’eau, il est important de bien maitriser la recette et votre four pour le réussir.

 

Aller, dégustez !

 

Nicolas Maffre

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 1 =