Angers

Durant le confinement, la rue Saint laud à Angers se réinvente !

Publié

le

Credit AM- Depuis le début de la pandémie, la rue Saint Laud à Angers n’est jamais restée inactive, multipliant les actions pour tenter de survivre.

Effervescence de camions de livraison, des travailleurs du bâtiment en action dans cette artère piétonne de l’hyper centre-ville d’angers, une rue où se croisent bars, restaurants …. Depuis le début de la pandémie, la rue Saint Laud à Angers n’est jamais restée inactive, multipliant les actions pour tenter de survivre.

Tous ont vu leur activité sévèrement diminuée en raison de la crise de Covid-19. Pour se maintenir financièrement, ils ont dû redoubler d’inventivité et préparer l’avenir.

Un e-shop créé en quelques jours, des points de vente à emporter qui se multiplient, de la vente par correspondance qui s’organise via Facebook, des restaurants gastronomiques ou pas qui se lancent dans le service traiteur à emporter, création de nouveaux points de vente éphémères ou non , travaux dans une pizzeria où même le mythique Bar du Centre qui se métamorphose, la rue Saint Laud est l’une des rues commerçantes qui fourmille toujours quand d’autres s’endorment paisiblement.

Rue Saint Laud, les commerçants ne sont pas restés les bras croisés. Passé le choc, beaucoup ont cherché le moyen de rebondir. Pour un entrepreneur installé rue Lenepveu  » Rien d’étonnant! Cette rue accueille tous les nouveaux concepts forts et innovants, elle est animé et on y trouve beaucoup d’indépendant »

Exister malgré la fermeture imposée… Préparer un retour à la normale avec quelques travaux d’embellissement, exister pour d’autres via la vente en ligne, ou ces restaurants qui ne jurent actuellement que par la vente à emporter.

“Cette rue a toujours été en effervescence” nous explique cet habitué de la rue. En effet, quand lors du premier confinement à l’arrivée des beaux jours, quand le silence prenait place dans le centre-ville, la rue Saint Laud accueillait déjà les premiers producteurs de l’opération “Adopte un maraîcher » , qui permettait de garder un semblant de vie humaine dans des rues désertes.

Depuis, après un retour à la réalité et un troisième confinement, l’effervescence est toujours là, des travaux dans les commerces à foison, “on se réinvente, on se renouvelle, il faut bien s’occuper” explique ce commerçant de la rue passante. « On mutualise notre temps pour se renouveler, notre priorité ce sont les clients » indique un autre.

D’abord une pizzéria qui fait peau neuve, puis le mythique Bar du Centre qui se met à nu complètement pour revenir autrement et encore plus beau.

D’autres sont toujours là depuis le début, comme Santosha et sa cuisine Thailandaise, toujours sur le pont en livraison ou à emporter ou bien encore, Le Grand Gousier, qui innove avec ses marques éphémères et uniquement en ligne, tout comme son voisin entre deux coups de peinture qui vend ses accessoires de décoration en ligne. Bagel Corner, un autre concept vient d’y ouvrir ses portes en plein confinement.

Et le petit dernier Amarino, un glacier qui ouvre semaine prochaine.  » Nos travaux étaient prévus depuis longtemps et nous avons l’autorisation d’ouvrir durant ce confinement, on en profite » explique Gino Tombini, le gérant de l’établissement.

Tous indépendants avec l’envie d’être prêt quand les clients seront de retour sur les terrasses. « Angers est une ville animée, et dans cette rue le commerce de bouche y tient une bonne place, nous accompagnons les commerçants avec des extensions de terrasse » explique Stéphane Pabritz, adjoint au commerce à la Ville d’Angers.

Seul hic au tableau, les scooters des livreurs des plateformes de livraison qui causent de la nuisance aux riverains « la problématique est prise en compte » poursuit l’élu qui a déjà rencontré les plateformes de livraison pour étudier le problème.

La crise sanitaire que nous connaissons depuis des semaines bouscule le quotidien et les repères des entreprises. Si actuellement l’urgence est à la reprise d’activité, viendra le temps d’après : celui de la réinvention, de l’action face au changement de paradigme.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 − 13 =