Culture

Pourquoi le Courrier de l’Ouest est absent des kiosques aujourd’hui ?

Publié

le

Archives

Des éditions du Courrier de l’Ouest de ce jeudi 22 avril 2021 comme celles du Maine-Libre sont absentes des kiosques et des boites à lettres de ses abonnés. Et pour cause : la veille, mercredi 20 avril 2021, la direction du Courrier de l’Ouest a annoncé son projet de déménagement de la rotative d’Angers à Nantes en 2024, qu’elle a confirmé ce jeudi 22 avril lors de l’assemblée générale de la Filpac-CGT devant les ouvriers du site angevin.

« Le Groupe Ouest France motive ce choix par la « rationalisation des coûts de production » dans le cadre d’un nouveau projet industriel de modernisation, alors que le groupe perd 310 000 exemplaires / jour par rapport à dix ans, » indique le SNJ du groupe dans un communiqué

Les derniers journaux seraient tirés à Angers le 30 décembre 2022 avant une impression à Nantes après un an de déménagement en 2023. La rotative Wifag d’Angers entrerait en fonctionnement le 1er janvier 2024 à Nantes, dotée d’un nouveau groupe couleur pour un journal tout en couleur.

48 salariés du technique au Courrier de l’Ouest seraient concernés : 25 salariés seraient affectés à Nantes ou à Rennes, passant sous contrat Ouest-France, et 23 salariés seraient concernés par un départ. Un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) devrait donc s’ouvrir au 1er septembre prochain au Courrier de l’Ouest.

A Ouest-France, la direction a annoncé dans le même temps que l’effectif du secteur industriel du groupe passera de 256 salariés à 176 salariés d’ici à 2024, soit 80 postes supprimés, dont 35 à Ouest-France.

Pour la rédaction du Courrier de l’Ouest, « le projet aura des conséquence importantes : le plan de tirage sera très serré en 2023 (année du déménagement), puisque les journaux tirés à Angers seraient imprimés à Nantes et Rennes. A compter de 2024, un nouveau plan de tirage pourrait revenir à des horaires annoncés comme plus favorables pour Le Courrier de l’Ouest, journal leader sur son territoire; mais certainement pas ceux d’aujourd’hui. L’éloignement géographique de Saumur interroge sur les futurs horaires de bouclage de cette édition phare. »poursuit le SNJ

Quelles conséquences pour les rédactions à Ouest-France, au Maine-Libre et au Courrier de l’Ouest ? Aucune sur les 40 éditions de Ouest-France, affirme la direction. Le Maine-Libre passera de trois à deux éditions à court terme et serait tiré à Rennes. Sur les horaires de livraison des pages à la coordination, c’est moins clair. Le risque : que l’actu chaude disparaisse peu à peu du papier des trois titres…

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Advertisement
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3